Publicité

22 mars 2021 - 15:09 | Mis à jour : 15:44

Pour les personnes vulnérables dans l’incapacité de se déplacer vers un site de vaccination

Une première ronde de vaccination à domicile

Par Catherine Deveault

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides annonce qu’une première ronde de vaccination à domicile contre la COVID-19 a été complétée avec succès dans l’ensemble du territoire, et ce, en quatre jours seulement.

En effet, selon des critères bien établis, les personnes vulnérables de 60 ans et plus dans l’incapacité de se déplacer vers un site de vaccination en raison de leur condition, ainsi que celles de 60 ans et moins ayant un profil élevé de perte d’autonomie, ont pu recevoir une première dose du vaccin à domicile. 

Ainsi, 722 personnes vulnérables dans l’incapacité de se déplacer vers un site de vaccination et 368 proches aidants significatifs ont pu recevoir le vaccin. C’est donc un total de 1090 doses qui ont été administrées dans un temps et une efficacité remarquables. 

« En raison de l’étendue de notre territoire, réussir une telle opération d’envergure en si peu de temps est phénoménal et fait preuve d’un travail logistique impeccable. Nos employés ont été nombreux à se mobiliser rapidement dans le souci de répondre à la demande et au besoin de protection immunitaire de la clientèle plus vulnérable. Je suis bien fière de ce qu’ils ont accompli et je tiens à féliciter tout un chacun pour leur dévouement envers notre population et leur travail acharné. C’est ensemble que nous parviendrons à vaincre ce virus » a tenu à souligner Mme Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.