Publicité

5 mai 2021 - 06:00

Contrat d’une valeur de 96 000 $ pour la mise en œuvre des travaux

Des travaux de maçonnerie patrimoniale pour la Maison Lachaîne

Par Catherine Deveault

Toutes les réactions 1

La Ville de Sainte-Thérèse entamera des travaux de maçonnerie patrimoniale dès le mois de juin à la Maison Lachaîne, située au 37, rue  Blainville Ouest.

Rappelons qu'en janvier 2020, la Ville apposait un filet protecteur sur l’un des murs de l’édifice afin de sécuriser la maçonnerie qui la recouvre à la suite d'une recommandation d’un architecte spécialisé. Les travaux à venir viennent compléter les besoins qui avaient été dénotés.  

« Ce bâtiment emblématique situé au Village de Sainte-Thérèse est cité à titre d’immeuble patrimonial depuis 2016. Il accueille tout au long de l’année les citoyennes et les citoyens lors d’activités et d’événements culturels. Il est de notre devoir de veiller à son entretien dans le respect de son architecture unique », souligne madame Sylvie Surprenant, mairesse de Sainte-Thérèse. 

Les travaux prévus comportent notamment les éléments suivants :  

- Refaire plusieurs joints de mortier. 

- Retirer le filet qui avait été installé en janvier 2020 afin d’éviter que certaines  pierres ne tombent, pour ensuite retirer diverses pierres en nettoyant l’espace  créé, afin de les repositionner à leur endroit d’origine et refaire le mortier. 

- Faire des percées exploratoires afin d’évaluer si le mortier est en fin de vie utile à d’autres endroits. 

- Refaire les cheminées et les solins du toit. 

Le contrat d’une valeur de 96 000 $ pour la mise en œuvre des travaux a été octroyé au Groupe Atwill-Morin inc. un entrepreneur spécialisé en restauration de bâtiments patrimoniaux lors de la séance du conseil municipal du 3 mai 2021. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • J'aimerais savoir quel est le nom du dernier propriétaire Lachaine.

    Estelle Lachaine Simard - 2021-05-05 17:10