Publicité

5 juillet 2021 - 12:00

Point de dépôt officiel de l’ARPE pour vos « Serpuariens »

Le Centre de multirecyclage de Sainte-Thérèse : l'endroit où recycler

Par Catherine Deveault

En période de déménagements, mais également à l'année longue, le centre de multirecyclage de Sainte-Thérèse est l'endroit où se départir des produits  électroniques qui ne servent plus. Plutôt que de les jeter, il est important de recycler en les apportant gratuitement au point de dépôt officiel de l’Association pour le recyclage des produits électroniques.

Ce dernier est ouvert selon l’horaire estival, soit le vendredi, de 12 h à 19 h, ainsi que le samedi et dimanche, de 9 h à 18 h. Il est accessible aux résidents de  Sainte-Thérèse et de Boisbriand, sur une preuve de résidence. 

« En disposant des produits électroniques de manière responsable, les citoyens contribuent à un avenir plus vert pour les prochaines générations. Nous invitons les Thérésiennes et Thérésiens à rapporter leurs électroniques désuets à l’un des points de dépôt de l’ARPE. Ceci permet chaque année d’éviter que des matériaux recyclables se retrouvent dans les sites d’enfouissement », indique la mairesse de  Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.  

Des recycleurs spécialisés récupèrent les composantes des produits électroniques,  comme les ordinateurs, téléviseurs et téléphones désuets, afin de leur donner une nouvelle vie. Pour la liste complète des appareils électroniques acceptés gratuitement, consultez le site Web www.recyclermeselectroniques.ca 

Afin de profiter du service, assurez-vous d’avoir avec vous une preuve de résidence, de suivre les consignes du préposé à l’accueil en tout temps, de respecter la  signalisation sur le site et de déposer les matières aux endroits indiqués par les employés. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.