Publicité

7 juillet 2021 - 15:00

Carte interactive

Retour des ventes de garage à Sainte-Thérèse 

Par Catherine Deveault

Ayant dû être annulées au cours de la dernière année afin de respecter les mesures sanitaires recommandées par le gouvernement  et la Santé publique, les ventes de garage sont à nouveau permises à Sainte-Thérèse. 

Dès maintenant, les Thérésiennes et les Thérésiens peuvent se procurer le permis obligatoire de la Ville au coût de 25 $ en complétant la demande en ligne au www.sainte-therese.ca. 

Suite à l’obtention du permis, les citoyens pourront installer des panneaux afin d’annoncer la tenue de leur vente de garage, tout en veillant à les retirer une fois la vente terminée. À noter que chaque propriétaire ne peut effectuer qu’une seule vente de garage par année. 

« La Ville de Sainte-Thérèse est ravie d’annoncer le retour tant attendu des ventes de garage. C’est un rendez-vous à ne pas manquer pour planifier son prochain grand  débarras et même profiter d’aubaines alléchantes! », souligne la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 

Vente de garage gratuite 

Les citoyens pourront aussi organiser une vente de garage gratuitement à l’automne,  soit du 10 au 12 septembre prochain. Dès le mois d’août, ils pourront obtenir leur permis gratuit en suivant les mêmes procédures d’obtention de permis. 

Lors de cet événement, la Ville publiera une carte interactive qui permet de localiser toutes les adresses où ont lieu les ventes de garage à Sainte-Thérèse, offrant ainsi plus de visibilité aux vendeurs et un outil de localisation facilitant pour les acheteurs potentiels. Les citoyens auront jusqu’au 1er septembre pour inscrire leur vente de garage sur cette carte. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.