Publicité

1 juillet 2021 - 08:08

Texte commandité

Rénovation partielle ou totale de la toiture : quels sont les facteurs à prendre en compte ?

 

Prendre soin de la toiture est l'une des principales tâches à effectuer si vous voulez que votre maison soit sécuritaire et durable. Un toit bien entretenu augmente la valeur immobilière d'une maison en plus de vous offrir la tranquillité d'esprit.

Mais est-il mieux de faire la rénovation partielle ou complète d’une toiture ? Ce sont les deux avenues possibles lorsqu’une toiture prend de l’âge ou qu’elle est endommagée. Voyons quels sont les facteurs à prendre en compte afin de décider s’il vaut mieux réparer ou changer la toiture.

Remplacement de toiture vs réparation

Étant donné que le remplacement de la toiture est un investissement assez coûteux, la plupart des propriétaires veulent le reporter aussi loin dans le temps que possible, surtout si le toit a atteint le stade où il commence à avoir des problèmes.

Le coût d'un toit en bardeaux a pratiquement doublé au cours des dernières années, alors les réparations peuvent sembler plus souhaitables. Cependant, de nombreux entrepreneurs suggèreront fortement de faire un remplacement complet de la toiture. Alors, quelle est la bonne façon de procéder ?

Facteurs à prendre en compte pour décider entre rénovation partielle et totale

L’âge de votre toit est l’une des considérations les plus importantes. La plupart des bardeaux d'asphalte ont une durée de vie d'environ 15 à 30 ans. Si le toit est endommagé mais que la majeure partie est encore en bon état, une réparation ponctuelle peut avoir du sens. Mais, si le toit approche (ou dépasse) 20 ans, le remplacer peut s’avérer être la meilleure solution à long terme.

S'il y a une fuite quelque part, une inspection vous aidera à déterminer son étendue. Souvent, les toits fuient le long des points de solin. Si tel est le cas et que la fuite est isolée, une réparation rapide peut suffire. Si le toit fuit à plusieurs endroits, un remplacement de toiture peut être nécessaire.

Réfléchissez au nombre d’années où vous vivrez dans cette maison. Si vous prévoyez de vendre dans les prochaines années et que le toit est généralement en bon état, il peut être plus judicieux de faire effectuer des réparations.

Si vous choisissez de remplacer votre toit, vous pourrez peut-être incorporer des éléments écologiques qui sont admissibles à des crédits d'impôt pour compenser le coût. De plus, les nouveaux matériaux sont généralement plus écoénergétiques, durent plus longtemps et fonctionnent mieux, de sorte qu'une mise à niveau est souhaitable à long terme.

Lorsque vous considérez les coûts, vous pouvez ou non considérer de poser une autre couche de bardeaux sur le toit existant, plutôt que d'enlever la couche actuelle et de partir de zéro. Cependant, retirer les vieux bardeaux vous permettra d'inspecter le platelage ou le revêtement du toit, et d'ajouter une membrane le long de l'avant-toit, qui ne peut être appliquée que sur une surface propre et aidera à prévenir les dommages dus aux barrages de glace.

Si vous envisagez de remplacer votre toit, n'oubliez pas de tenir compte des « coûts cachés », y compris le remplacement des gouttières ou autres. Un entrepreneur en toiture réputé produira une estimation complète détaillant tous les coûts du projet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.