Publicité

28 septembre 2021 - 12:10 | Mis à jour : 12:11

Actions de sensibilisation de la MRC de Deux-Montagnes

La 32e Nuit des sans-abris aura lieu le 15 octobre 

Par Salle des nouvelles

Souhaitant sensibiliser la population au phénomène de l’itinérance en  banlieue, les membres de la Table de concertation en itinérance de la MRC de Deux-Montagnes ont mis en place une série d’actions de sensibilisation sur l’ensemble du territoire. 

C’est lors de la conférence de presse qui a eu lieu le 24 septembre au bureau du député  de la circonscription de Deux-Montagnes et ministre de l’Environnement, Benoit Charette, que des membres du comité organisateur ont dévoilé la programmation détaillée des actions 2021. Les députés fédéraux, provinciaux, maires et mairesses des différentes villes de la  MRC de Deux-Montagnes ont été invités à la conférence de presse. 

Sous le thème québécois L’itinérance, voir derrière les apparences, la 32e Nuit des sans-abris aura lieu le 15 octobre prochain. Trois actions de sensibilisation, en simultané sur le territoire de  notre MRC, seront tenues en guise de solidarité aux gens de la rue. 

D’abord, du côté de Saint-Eustache, deux événements auront lieu. Le premier, à l’organisme Le Répit de la rue qui est situé au 305, rue Féré à Saint-Eustache. Cet organisme offre des services  d’hébergement, de repas et de douches pour personnes en situation d’itinérance durant  l’année. L’activité se déroulera de 18 h à 19 h 30, sur le terrain en façade de la maison. Pour  l’occasion, les gens de la rue et les citoyens sont invités à visiter les locaux de l’organisme. 

Le deuxième événement de Saint-Eustache aura lieu au tout nouveau Café Parenthèse situé au  221, rue Hémond. Cet organisme offre un milieu de vie non restrictif, accueillant et sécuritaire  pour les personnes en situation de désorganisation sociale et/ou détresse émotionnelle.  L’activité aura lieu de 19 h 30 à 22 h 00 autour d’un feu. Café et soupe seront servis lors de la  soirée. 

Puis, en parallèle, de 18 h à 22 h, dans la Municipalité de Pointe-Calumet, au Parc Alphonse Gravel, se tiendront des activités de sensibilisation citoyenne au phénomène de l’itinérance en  banlieue, animées par La Petite Maison et la Maison des jeunes de Pointe-Calumet. Un service  de breuvage et soupe chaude sera également au rendez-vous. Pour l’occasion, les gens de la  rue, les intervenants et les citoyens s’uniront le temps d’une soirée. Les citoyens sont invités à  remettre en don des trousses hygiéniques, des vêtements chauds, des denrées non périssables  et des dons en argent qui seront, par la suite, distribués aux personnes vivant une situation  d’itinérance par l’entremise du travailleur de rue.

Bien sûr, considérant les mesures gouvernementales actuelles, nos événements demanderont  que la distanciation soit respectée. De plus, des masques jetables et du désinfectant à mains seront disponibles pour l’événement. 

Le comité organisateur a par ailleurs mentionné qu’ils invitaient toutes les personnes qui  souhaitent faire don de vêtements chauds à l’aube de l’hiver, à se rendre directement au Répit  de la rue, situé au 305, rue Féré ou au Centre d’entraide Racine-Lavoie situé au 154, rue Dorion  afin d’y déposer les dons. Les vêtements chauds pourront être recueillis et distribués tout au  long de l’année. La collecte aura lieu tout le mois d’octobre à ces deux organismes. 

Pour celles et ceux qui ne pourront se joindre à l’une de ses activités de sensibilisation, les  membres de la Table de concertation en itinérance de la MRC de Deux-Montagnes vous invitent  à allumer une bougie à votre fenêtre le soir du 15 octobre en signe de solidarité envers les  personnes en situation d’itinérance ou à risque de l’être.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.