Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

La CNESST respecte la décision sur la période d’isolement de cinq jours

durée 12h00
10 janvier 2022

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) annonce qu'elle appliquera les mesures émises par la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux en ce qui concerne la période d'isolement de cinq jours.

Dès l'apparition de symptômes, comme la fièvre, la toux, les maux de gorge, la perte de goût ou d'odorat, un travailleur ou une travailleuse devra se mettre immédiatement en isolement pour au moins cinq jours.

Au bout de ces cinq jours, cette personne peut retourner au travail si :

  • elle est adéquatement vaccinée;
  • elle n'a pas fait de fièvre lors des dernières 24 heures;
  • ses symptômes ont régressé.

Si ces conditions ne sont pas rencontrées, elle devra se soumettre à une période d'isolement de dix jours.

Dans tous les cas, l'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique du travailleur.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

durée Hier 16h00

Avis public

AVIS PUBLIC DE NOTIFICATION (Articles 136 et 137 C.P.C.) Avis est donné à Robert Hall, de vous présenter au greffe de la Cour Supérieure du district de Terrebonne, situé au no 25 de la rue De Martigny Ouest à Saint-Jérôme, dans les 30 jours afin de recevoir la demande introductive d’instance qui y a été laissée à votre attention. Vous devez ...

durée Hier 9h30

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...