Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

MRC des Laurentides

Un résultat décevant qui interpelle le milieu parental, municipal et des affaires

durée 18h00
13 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Avec seulement 60 places attribuées par le ministère de la Famille, la MRC des Laurentides se dit surprise et déçue des résultats de l’appel à projets en continu pour l’attribution des places subventionnées en services de garde sur son territoire.

Considérant la hausse fulgurante du taux de sa population et des enjeux de disponibilité de la main-d’œuvre, la MRC constate que le manque de places en garderie est grandement sous-estimé et accablant.

La MRC des Laurentides endosse la pression des familles et des employeurs qui justifient le besoin de ces places.

Rappelons que le 21 octobre 2021, le ministre de la Famille a annoncé un grand chantier pour mieux répondre aux besoins de garde des parents du Québec. Un changement dans l’attribution des places subventionnées en services de garde éducatifs à l’enfance s’est alors concrétisé par le lancement d’un appel de projets en continu visant l’ajout de 17 000 places aux endroits où les besoins sont les plus pressants. Pour la MRC des Laurentides, un besoin de 150 à 299 places avait été identifié.

Au terme de l’appel à projets, c’est seulement 60 places qui auront été attribuées malgré les dépôts de projets bien ficelés par des promoteurs et des besoins réels exprimés et observés au sein des municipalités plus éloignées des grands centres notamment.

« Le ministère de la Famille justifie sa décision basée sur des données statistiques, mais avoue du même coup que celles-ci étaient contradictoires pour l’évaluation des besoins de la MRC des Laurentides. De notre côté, nous constatons que de nombreuses familles doivent, dans l’urgence, faire appel à des ressources familiales pour pallier le manque de places en garderie et n’ont pas toutes inscrit leurs enfants au guichet unique, elles n’ont donc pas été comptabilisées dans les données. Il sera donc essentiel que tous les parents ayant besoin d’une place en garderie s’inscrivent au guichet unique. Cette donnée est primordiale pour nos représentations futures. », déclare le préfet de la MRC des Laurentides, Marc L’Heureux.

Il ajoute : « Nous sommes convaincus du besoin réel et nous déplorons d’être ralentis pour la mise en place d’une offre convenable en garderie. Nous doublerons d’efforts pour trouver une solution rapide. Il en va de la qualité de vie de nos citoyens et de notre économie. »  

Les parents en attente d’une place en garderie pour leur enfant sont priés de s’inscrire rapidement au Guichet unique via ce lien : https://www.laplace0-5.com

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

24 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre professionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...