Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Coalition pour la dignité des aînés

Assez d’accusations, place à l’action

durée 13h00
15 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Dans le dernier droit menant vers les premiers états généraux sur les conditions de vie des aînés au Québec, les représentants de la Coalition pour la dignité des aînés souhaitent que les enjeux soient dépolitisés et qu’ils laissent maintenant place à l’action. 

Les états généraux répondent à l’urgent besoin de solidifier les ponts entre tous les intervenants concernés par les aînés. Avec l’aide des représentants de la société civile et des experts de tous les horizons et de partout au Québec qui se réuniront le 3 mai prochain à Québec, les travaux qui auront lieu ce jour-là culmineront par l’élaboration d’une déclaration commune. Les états généraux ont l’ambition d’être un véritable commencement pour les aînés.

« Ce rendez-vous est un passage à l’action sans précédent et constitue un véritable point de départ pour la dignité des aînés du Québec. Les états généraux visent à prioriser les meilleures solutions à mettre de l’avant et qui permettront de répondre à l’important défi démographique auquel le Québec est confronté. Nous mettons de l’avant les moyens de ne plus jamais revivre les drames dont il a été question ces derniers temps. Cela dure depuis trop longtemps et il est temps d’agir. », a expliqué Lise Lapointe, porte-parole de la Coalition.

La Coalition s’active depuis maintenant deux ans à mettre de l’avant les meilleurs moyens de vieillir sereinement.

« Nous voulons faire avancer les solutions concrètes qui changeront réellement les conditions de vie des aînés. Il faut arrêter de chercher des coupables. Notre travail est porté vers les moyens à long terme et nous sommes confiants que les états généraux répondent à l’urgence de la situation. », a souligné Laurent Aubin, porte-parole de la Coalition.

Des actions pour des prises de décisions éclairées

De concert avec les représentants de la société civile et les experts québécois, de sa propre initiative et dans l’urgence de devoir agir une fois pour toutes, la Coalition pour la dignité des aînés a pris en charge la tenue d’états généraux sur les conditions de vie des aînés, qui se tiendront le 3 mai prochain à Québec. 

Cette démarche vise à établir les ponts qui mèneront à des actions concrètes et à éclairer les prises de décisions entre le gouvernement, la société civile, les experts et les aînés.

À propos de la Coalition pour la dignité des aînés

Fondée en juin 2020, la Coalition pour la dignité des aînés est un regroupement de six associations nationales de personnes aînées représentant plus de 150 000 aînés et constituant un interlocuteur privilégié pour les dossiers qui touchent et qui rejoignent les préoccupations des personnes aînées québécoises : https://coalitiondigniteaines.quebec

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

2 février 2023

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius. Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la ...

2 février 2023

Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...