Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Groupes citoyens et environnementaux

Lancement d'une pétition pour ne plus perdre un terrain de golf

durée 11h00
9 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

De nombreux groupes citoyens et environnementaux ont lancé au club de golf Le Cardinal à Laval une pétition adressée à l’Assemblée nationale pour la conservation des terrains de golf en tant qu’espaces verts.

Le lancement s’est fait en présence du député de Jonquière et porte-parole du Parti Québécois en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, qui parraine la pétition et de la députée de Fabre, Monique Sauvé.

Les groupes et les députés ont invité la population à signer une pétition qui est sur le site de l’Assemblée nationale et qui demande au gouvernement du Québec :

– d’interdire aux municipalités d’accepter toute demande de changement d’affectation, de zonage et tout développement résidentiel, commercial ou industriel sur les terrains de golf.

– de réformer rapidement la Loi sur l’expropriation, ce qui permettrait aux municipalités d’acheter ces terrains à leur juste valeur marchande pour les transformer en parc.

– de récolter des données sur la contamination des golfs et de les rendre publiques.

« Avec la venue du Réseau express métropolitain (REM) à Laval, ce sont trois terrains de golf de l’ouest de Laval qui se retrouvent dans la mire des promoteurs immobiliers. »,  explique Jonathan Tremblay, du Parc Sentier des Bois, l’un des 20 groupes citoyens qui font partie de la Coalition Terrains de golf en transition (CTGT) qui adresse la pétition à l’Assemblée nationale.

Dans la région métropolitaine de Montréal, on compte une soixantaine de terrains de golf qui offrent depuis des décennies d’importants services à la population et à l’environnement. Les membres de la CTGT luttent depuis de nombreuses années pour la conservation de ces espaces verts afin d’en faire des parcs urbains pour le plus grand bienfait des citadins.

« La majorité des municipalités des secteurs très urbanisés comme dans le Grand Montréal ont actuellement moins de 2 % de leur superficie en parcs et espaces verts. Nous avons pris conscience pendant la pandémie de leur rôle essentiel pour la santé des populations. Nous connaissons aussi l’importance de ces milieux pour la lutte et l’adaptation aux changements climatiques et pour le maintien de la biodiversité. Étant donné la rareté des espaces verts de proximité restant dans les zones urbaines, il est urgent de les protéger pour le bénéfice de tous, et en particulier, des populations vulnérables. », ajoute Catherine Vallée, fondatrice et porte-parole de la Coalition Terrains de golf en transition.

« La pandémie a démontré que les communautés ont grandement besoin d’espaces verts de proximité, et la protection des golfs et anciens golfs en vue d’en faire des parcs doit faire partie des priorités. Restaurer ces espaces verts permettrait également de renforcer la protection de la biodiversité et de lutter contre la crise climatique. Les gouvernements doivent faire preuve de leadership en matière d’aménagement urbain pour assurer la protection et la restauration de ces espaces verts ainsi que pour en faciliter l’achat par les villes. », déclare Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie à Greenpeace Canada.

« Les municipalités, en leur qualité de gouvernement de proximité, sont les mieux placées pour jouer le rôle essentiel d’identification des zones d’intérêt pour la conservation sur leur territoire. La SNAP Québec est d’avis que la protection et la reforestation des terrains de golf contribueraient à faire de ces milieux de véritables havres pour la biodiversité urbaine tout en offrant des îlots de fraîcheur pour la population en temps de canicule. », souligne Benoit Tendeng, biologiste, chargé de projet à la Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec).

« Souvent, comme à Rosemère où l’ancien terrain de golf est entouré d’îlots de chaleur, ces endroits représentent d’importants îlots de fraîcheur, de véritables poumons pour la communauté environnante. De plus, privilégier de convertir en parcs urbains les anciens terrains de golf, dont certains sont contaminés, demeure le choix le plus sécuritaire et écologique pour la population. », déclare Marie-Josée Longpré, membre de Rosemère Vert et de Mères au front.

« L’importance des milieux naturels en zones urbaines pour la santé mentale et physique des citoyennes et des citoyens n’est plus à prouver. Il est impératif de conserver ces derniers grands espaces verts que représentent les anciens golfs afin de contribuer à une qualité de vie saine et écologique à Laval. », souligne Karine Cliche, fondatrice et co-porte-parole de la Coalition Mobilisations Environnementales de Laval.

« Devant l’accablant rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du Climat (GIEC) paru en février dernier et qui sonne l’alerte rouge, il est plus que temps que les différents paliers gouvernementaux ainsi que les citoyens et citoyennes de partout s’unissent afin de poser des gestes responsables et courageux pour l’avenir de notre planète. Ensemble ! Pour l’avenir ! », conclut Sylvie Clermont, présidente du Le Regroupement écocitoyen de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et co-porte-parole pour le réseau du Mouvement d’Action Régionale en Environnement.

Pour signifier leur appui à l’initiative, les citoyennes et citoyens peuvent signer la pétition, en ligne jusqu’au 29 mai.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

2 février 2023

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius. Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la ...

2 février 2023

Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...