Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sécurité routière

Les finissants de Mont-Tremblant ont assisté aux conséquences de la conduite avec les facultés affaiblies

durée 16h00
26 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Tous les efforts ont été déployés ces dernières semaines pour éduquer et sensibiliser les finissants de Mont-Tremblant aux conséquences de la conduite avec les facultés affaiblies à l’approche du bal des finissants

Les étudiants en secondaire 5 des écoles secondaires Curé-Mercure, Augustin-Norbert Morin, le collège laurentien, Sainte-Agathe Académy et la polyvalente des monts ont participé à l’atelier d’animation « fêter sans perdre la tête ». 

Cette activité chapeautée par l’organisme communautaire en prévention des dépendances « Tangage des Laurentides » en collaboration avec la Sûreté du Québec et l’organisme « mesures alternatives des vallées du nord » a eu pour but d’informer les jeunes et de leur donner des alternatives pour un retour à la maison en toute sécurité.

Suite à cette activité, les élèves ont pu vivre une simulation d’accident majeur organisée par la Sûreté du Québec en partenariat avec le Service de sécurité incendie de la Ville de Mont-Tremblant, les paramédics du groupe Paraxion et la direction de l’école secondaire Curé-Mercure, le vendredi 20 mai en avant-midi.

Ce sont une quinzaine d’intervenants d’urgence (policiers, pompiers et paramédics) et deux élèves en art dramatique de l’école secondaire Curé-Mercure et la directrice de la maison des jeunes de Mont-Tremblant Nathalie Charron, qui ont réalisé cette démonstration d’accident de la route impliquant un conducteur avec les facultés affaiblies causant de graves blessures. 

Près d’une centaine de jeunes finissants de l’école secondaire Curé-Mercure ont assisté avec beaucoup de sérieux à cette simulation aux allures réelles. Cette dernière ne les a pas laissés indifférents.

Par la suite, les jeunes ont assisté à un témoignage d’un ancien élève membre du Centre d’aide aux personnes traumatisées crâniennes et handicapées physiques des Laurentides. 

Ce dernier, monsieur Mathieu Perreault, a témoigné de sa propre expérience et a sensibilisé les jeunes sur les problèmes que peuvent rencontrer les personnes traumatisées crâniennes et handicapées physiques suite à un accident.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

24 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre professionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...