Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Petits ambassadeurs

La région lance le concept d'accréditation des Petits ambassadeurs

durée 17h00
10 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Carrefour bioalimentaire Laurentides annonce l’accréditation des trois premières installations de services de garde éducatifs Petits ambassadeurs dans la région des Laurentides.

L’annonce a été faite dans la Capitale-Nationale en compagnie des 14 autres régions du Québec en déploiement du projet. Les trois installations du Centre de la Petite Enfance (CPE) Bambouli s’approvisionneront auprès de producteurs et transformateurs locaux et québécois, feront découvrir les aliments locaux via des activités éducatives en lien avec le monde agroalimentaire aux 176 enfants de leurs installations.

Le projet des Petits ambassadeurs est une démarche mobilisatrice visant à faciliter le maillage entre l’industrie bioalimentaire et les services de garde éducatifs à la petite enfance, aux quatre coins du Québec.

L’accréditation obtenue par un milieu permet de souligner son engagement à offrir et faire découvrir aux jeunes des aliments locaux dans leur assiette et par le biais d’activités éducatives.

Les 15 régions investies dans le projet travaillent depuis plus d’un an au déploiement du concept, originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Par ce projet, les services de garde éducatifs sont invités à se rassembler afin de réfléchir à leurs méthodes d’approvisionnement et d’améliorer la connaissance de l’offre bioalimentaire de leur région. Dans chaque région, l’expertise des TCBQ et des partenaires multisectoriels impliqués permet l’accompagnement des milieux impliqués et de la mise en réseau avec les entreprises bioalimentaires en vue de faciliter un arrimage entre l’offre et la demande.

Le déploiement des Petits ambassadeurs bénéficie ainsi de l’accompagnement de plus de 80 partenaires multisectoriels partout au Québec, en plus d’une étroite collaboration avec Aliments du Québec, l’Association québécoise des CPE et Équiterre.

« C’est une grande fierté pour l’ensemble des régions de lancer les premiers milieux accrédités au Québec aujourd’hui. C’est le fruit des efforts de plus d’un an de travail pour plusieurs d’entre nous. Les chargés de projets ont fait un travail formidable et la collaboration interrégionale a apporté une toute nouvelle perspective au développement bioalimentaire de nos régions. C’est également un beau travail en toute complicité qui est effectué avec les gestionnaires et les responsables alimentaires des milieux qu’on accrédite aujourd’hui et les prochains à venir. Leurs valeurs et leur motivation à changer les choses teintent l’ensemble de la démarche et c’est tous ensemble que nous portons l’ambition de voir tous les enfants du Québec connaître, célébrer et savourer l’identité alimentaire de leur région et devenir des adultes sensibilisés à la provenance des aliments. », commente Émilie Tremblay, coordonnatrice nationale du déploiement.

Rappelons que les TCBQ réalisent ce projet grâce à une aide financière octroyée via la Table agroalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean d’une hauteur de 686 000 $ accordés par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) dans le cadre du Programme de développement des marchés bioalimentaires, pour un projet global de 879 925 $.

Les Tables de concertation bioalimentaire ont pour mission d’animer et de coordonner les efforts des différents acteurs du milieu afin d’assurer le développement du secteur bioalimentaire.

Régies par des conseils d’administration formés d’acteurs du secteur bioalimentaire et reconnu par le MAPAQ, les TCBQ sont ancrées dans leur milieu respectif dans douze régions et territoires du Québec. Elles sont au service des entreprises et des organisations de leur région.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...