Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Blainville

La commission jeunesse de Blainville recrute deux personnes âgées entre 18 et 35 ans

durée 16h00
11 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Jusqu’au 15 août prochain, la commission jeunesse souhaite recruter deux personnes âgées entre 18 et 35 ans, citoyennes ou citoyens de Blainville, qui entreprendront un mandat de deux ans (renouvelable), et ce, à partir de septembre 2022.

« Tu as envie de t'impliquer et de mettre de l'avant tes idées pour améliorer la qualité de vie des jeunes de ta communauté? Deux postes sont à combler et nous recherchons des perles qui se joindront à notre équipe dynamique! », ont déclaré les cinq membres de la commission jeunesse, soit Audrey Daigneault. Corinne Belley, Roxanda Mirzac, Gabriela Turmel et Emmanuel Cormier.

Après le 15 août, un comité de sélection fera un premier tri des candidatures reçues et procédera à des entrevues individuelles et de groupe.

Les deux personnes choisies seront nommées par le conseil municipal lors de la séance du 13 septembre 2022 et débuteront leur mandat de deux ans à cette date.

Pour soumettre sa candidature, il suffit de visiter blainville.ca.

Qu’est-ce que la commission jeunesse de Blainville?

Créée en 2020, la commission jeunesse est une table de travail qui a le pouvoir de faire des recommandations au conseil municipal sur les sujets et les thèmes touchant les adultes âgés entre 18 et 35 ans et qui fait un suivi sur des programmes, activités ou infrastructures s’adressant aux Blainvilloises et Blainvillois de cette tranche d’âge.

Outre la mairesse Liza Poulin qui est membre d’office et le personnel administratif en soutien, la commission jeunesse est actuellement composée de cinq personnes âgées entre 18 et 35 ans qui s’impliquent dans la vie municipale et qui réalisent des projets mobilisateurs pour l’avenir de la ville.

Objectifs de la commission jeunesse

  • Favoriser la participation démocratique des 18-35 ans.
  • Permettre aux 18-35 ans de participer à des projets développés par la Ville.
  • Offrir aux 18-35 ans l’opportunité de proposer leurs idées au conseil municipal.
  • Permettre aux 18-35 ans d’agir à titre d’ambassadeurs de la vie démocratique auprès de ce public dans les institutions scolaires et divers évènements.

Que font les membres de la commission jeunesse?

En 2022, la commission doit notamment réaliser le plan d’action adopté en 2021 selon le budget consenti. Les membres de la commission sont appelés à participer à des évènements et à des activités publiques concernant les jeunes.

La commission dispose d’une enveloppe budgétaire annuelle lui permettant de réaliser certains projets proposés par les jeunes et autorisés par le conseil municipal.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 décembre 2022

Christian Dubé lance un appel aux infirmières pour venir en aide

La situation dans le système de santé au Québec «va continuer d’être difficile» au cours des prochaines semaines, a prévenu jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé.  Il lance un appel aux infirmières afin qu’elles viennent prêter main−forte au service Info−Santé. Très populaire, la ligne 8−1−1 a reçu pas moins de 10 000 appels dans la ...

1 décembre 2022

Prestation dentaire canadienne: les demandes reçues dès aujourd'hui

Les parents peuvent déposer dès aujourd'hui une demande de Prestation dentaire canadienne afin d'offrir des soins de dentiste à leurs enfants. Cette mesure vise à alléger en partie l'augmentation du coût de la vie pour les Canadiens à revenu modeste. Ce programme est offert aux enfants de moins de 12 ans dont le foyer a gagné moins de 90 000 $ en ...

30 novembre 2022

Près de 5000 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada

Le rapport Espèces sauvages 2020 publié mardi par le gouvernement fédéral indique que 4883 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada. La première étape afin de prévenir la disparition d’espèces est d’identifier celles qui existent, où elles se retrouvent et quel est leur statut. C'est ce que fait le Canada depuis ...