Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Abaisser le seuil limite

Alcool dans le sang des automobilistes au Québec: suggestions d'un coroner

durée 14h00
10 octobre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un coroner québécois recommande aux autorités de réaliser dans les plus brefs délais une analyse de la faisabilité d'abaisser le seuil limite d'alcool dans le sang des automobilistes de 0,08 mg/100 mL à 0,05 mg/100 mL et d’amender le Code de la sécurité routière en conséquence.

Le coroner Yvon Garneau émet cette recommandation au ministère des Transports et de la Mobilité durable et à la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) dans le rapport d'investigation qu’il dépose mardi sur le décès de Stéphanie Houle survenu le 1er octobre 2021 à Drummondville.

Mme Houle était passagère d'un véhicule qui a été impliqué dans une collision qui s’est produite sur le chemin Hemming. 

Dans son rapport, le coroner Garneau indique notamment que des prélèvements sanguins analysés au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal ont révélé une alcoolémie de près de deux fois la limite légale pour le conducteur au moment de la perte de contrôle du véhicule.

Son investigation a également démontré que certaines personnes ont pu être témoins de sa consommation d'alcool avant qu'il ne prenne le volant du véhicule qui transportait Stéphanie Houle.

Le coroner Garneau recommande aussi au ministère, à la SAAQ et à l’organisme Éduc'alcool de coordonner leurs efforts afin de mettre en place des activités de sensibilisation visant à rappeler au public l'importance de signaler aux policiers les conducteurs ayant ou semblant avoir les facultés affaiblies par l'alcool ou une drogue.

Dans le même ordre d'idées, le coroner a manifesté il y a quelques années un intérêt pour que des antidémarreurs éthylométriques soient installés sur tous les véhicules neufs vendus au Canada. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

22 février 2024

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

22 février 2024

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...