Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un investissement sans précédent

Québec octroie 144 millions pour bonifier les aires protégées privées

durée 18h00
23 novembre 2023
La Presse Canadienne, 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2023

Le gouvernement du Québec octroie 144,1 millions de dollars à Conservation de la nature Canada (CNC) afin de bonifier le réseau d’aires protégées privées dans le sud du Québec, selon ce qu'a appris La Presse Canadienne.

Cet «investissement sans précédent» selon le ministère de l’Environnement vise à protéger des corridors de connectivité écologique dans 11 régions du Québec.

La connectivité écologique fait référence à la migration et au mouvement sans entrave des animaux et des végétaux à travers leur environnement.

La subvention à CNC s’échelonne sur cinq ans et le nouveau programme de conservation se décline en quatre volets :

Plus de 100 millions seront destinés à «soutenir financièrement des projets visant la création d’aires protégées et la conservation de milieux naturels d’intérêt, notamment par l’acquisition de terrains privés».

Près de 9 millions seront voués à «des projets d’acquisition de connaissances ou de sensibilisation à l’égard de milieux naturels d’intérêt, et ce, en vue d’une acquisition éventuelle à des fins de conservation».

Également, 870 000$ seront consacrés à l’aide et l’accompagnement de propriétaires de terres qui souhaiteraient transformer leur terrain en réserve naturelle et 34 millions seront utilisés pour l’intendance et la gestion des partenariats.

Selon le ministère de l’Environnement, depuis 2020, le Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN), dans lequel le gouvernement a investi plus de 53 millions de dollars, a permis de soutenir une centaine de projets d’acquisition de terres vouées à la conservation.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

22 février 2024

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

22 février 2024

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...