Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Médecine nucléaire

Mise en service du premier TEP scan à l’Hôpital de Saint-Jérôme

durée 14h00
3 juillet 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) des Laurentides annonce la mise en service d’un nouvel appareil d’imagerie en médecine nucléaire, à l’Hôpital de Saint-Jérôme, nommé TEP scan. Cet ajout de service est une grande première pour la région des Laurentides.

Ce nouveau service permet la visualisation en 3D du fonctionnement de cellules du corps, ce qui augmente la capacité à détecter certains cas de cancers ou autres problématiques de santé. Grâce à cette technologie, les personnes potentiellement atteintes d’un cancer pourront recevoir un diagnostic précoce qui pourra faire toute la différence dans l’efficacité des soins et des traitements entrepris.

Ce projet de 11,3 M$ permettra de réaliser annuellement plus de 4 300 examens. Le personnel a déjà été formé au bon fonctionnement de cet appareil, ce qui a permis de recevoir les premiers patients le 17 juin dernier. L’ajout de ce nouveau volet au service de médecine nucléaire offrira également une opportunité pour les Laurentides d’être encore plus attractives pour les professionnels de la santé. De plus, les tests et traitements offerts avec cet appareil seront appelés à se diversifier et à s'intensifier ce qui en fera un outil notable dans la lutte au cancer pour les médecins et pour le personnel de soins de la région.

« Il est crucial que la population des Laurentides ait un accès à des services de proximité, et ce, tout en bénéficiant d’une technologie de pointe. Le TEP scan permettra de développer une expertise locale de médecine nucléaire, tout en renforçant l’amélioration continue des compétences de nos équipes. Merci énormément à toutes nos équipes techniques et médicales qui ont travaillé d’arrache-pied depuis trois ans afin de mener à bien ce grand projet », affirme Julie Delaney, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides.

« Cet ajout d’un tout premier TEP scan dans notre région permettra d’affiner les diagnostics, notamment dans certains cas de cancer. Ce sont des milliers de personnes de toutes les Laurentides qui n’auront plus à sortir de la région pour leurs examens diagnostiques. Chapeau à toutes les équipes impliquées dans ce projet depuis trois ans », a déclaré Youri Chassin, député de Saint-Jérôme et adjoint parlementaire du ministre de la Santé.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 juillet 2024

Les vacances des travailleurs de la construction existent depuis l'été 1971

C'est l'une des nombreuses particularités québécoises: pendant la canicule de l'été, lorsque tout le monde souhaite être en vacances, pratiquement toute l'industrie de la construction et une bonne partie du reste du Québec ferment leurs portes pendant deux semaines. Dimanche, le congé annuel de la construction s'amorcera officiellement. Il s'agit ...

19 juillet 2024

Des experts soulignent l'urgence de rassurer le public face au lait contaminé

Des experts en marketing affirment que deux entreprises qui ont récemment dû rappeler du lait à base de plantes contaminé par la Listeria peuvent se remettre de l'éclosion mortelle, mais qu'elles doivent agir rapidement pour regagner la confiance des consommateurs. Ils soutiennent que Danone et Walmart devraient s'excuser rapidement pour les ...

19 juillet 2024

Les fumeurs de cigarettes sont encore stigmatisés par des mythes qui persistent

Les personnes qui fument la cigarette ou qui consomment d'autres produits du tabac continuent d'être grandement stigmatisées dans la société. Isolement, jugement, perception de manque de volonté sont quelques conséquences qu'elles vivent. Selon les plus récentes données de l'Institut de la statistique du Québec, la proportion des individus qui ...