Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juin 2018 - 13:37

Texte commandité

Comment organiser des vacances familiales malgré un budget serré ?

 Il est possible de s’offrir des vacances quel que soit son budget. Tout est affaire d’anticipation et d’organisation. On vous dit tout !
Prospecter
Rien de plus déterminant pour avoir une idée des dépenses à consacrer à vos vacances que de les prévoir en fonction d’un certain nombre de critères :
-La destination,
-Le mode de transport,
-L’hébergement,
-Le coût de la vie sur place.

Commencez à y réfléchir et prospectez sur internet.  Si vous avez prévu de prendre l’avion, magasinez des vols low-cost suffisamment longtemps à l’avance, vous paierez vos billets moins chers. Une astuce : la nouvelle compagnie ultra low-cost Canada Jetlines propose des vols à moins de 100 dollars par personne sur certaines destinations dans le pays.

Côté hébergement, pensez au camping ou au bivouac. Mieux, les échanges de maisons sont de plus en plus répandus. Ils permettent de loger une famille nombreuse gratuitement. Prenez soin d’échanger longuement avec vos futurs locataires si vous avez la moindre appréhension à l’idée de confier votre logement à des inconnus. Rédigez un mini guide sur le fonctionnement de vos appareils. Mettez sous clé vos affaires fragiles. Assurez-vous. De nombreux sites très sérieux mettent en relation les « échangeurs ».

Se constituer un budget vacances
Économiser n’est pas impossible, même avec de faibles revenus. L’idée est de vivre en fonction de ses moyens et de ne pas s’endetter.  Les dettes doivent être réservées aux investissements productifs, l’achat d’un logement par exemple.

1) Établissez votre budget familial en fonction de vos revenus et de vos dépenses :
-Dans une colonne, inscrivez le montant de tous vos revenus,
-Dans une autre colonne, vos charges fixes : loyer ou crédit hypothécaire,  prélèvements,  dépenses d’énergie…
-Évaluez à présent vos charges variables : alimentation, loisirs, sport, vêtements…
-Additionnez les colonnes charges fixes et charges variables et faites la soustraction avec vos revenus : vous disposez de votre reste à vivre. Il ne reste rien ? Il faut donc réduire vos dépenses !
Pour faciliter vos comptes, vous pouvez aussi découvrir les meilleures applications pour bien gérer votre budget.

2)  Faites des économies :
La première chose est de tout payer en espèces, vous vous rendrez mieux compte de vos dépenses et vous ne serez pas tenter de dépasser votre budget.  Profitez-en pour mettre dans une enveloppe une partie pour vos vacances chaque mois.
-Poste alimentation : préparer les menus de la semaine et faites la liste de vos courses. Tenez-vous en à celle-ci. Traquez les promos et congelez pour faire des réserves. Privilégiez le « fait maison », c’est moins cher et plus sain. Achetez juste les bonnes quantités.
-Poste vêtements : faites le tri et revendez ce dont vous ne voulez plus. Achetez des vêtements d’occasion ou attendez les soldes.
-Poste loisirs : profitez des évènements gratuits en plein air. Pratiquez un sport gratuit ou peu cher: vélo, jogging, natation...

Une bonne idée de vacances pas cher
Pour cette année, vous n’aurez peut-être pas les moyens de partir de l’autre côté de la Terre. Mais vous pouvez passer des vacances formidables en famille au Québec !

Optez pour les parcs nationaux, l’entrée est gratuite jusqu’à 17 ans,  et organisez un séjour en plein air. À 4 heures de Montréal en voiture, un peu plus en vélo, vous ne paierez rien ou presque ! Logez au camping pour diminuer votre budget. Même si vous devez investir dans un équipement, la facture sera moins élevée que l’hôtel. Et les enfants adorent ! Sur place, vous ferez de la randonnée pédestre ou des balades en vélo, leur prêt est gratuit dans tous les parcs de la Sépaq, vous vous baignerez dans les lacs. Vous aurez peut-être même les moyens de vous offrir une randonnée en kayak.

Partir en vacances est le meilleur moyen de se retrouver en famille. Vous possédez toutes les clés pour y parvenir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.