Publicité
28 août 2019 - 12:11

Aux abords des zones scolaires

Rentrée scolaire : la population est appelée à faire preuve de prudence

Par Salle des nouvelles

Avec l’approche de la rentrée scolaire, le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion et la Ville de Terrebonne ainsi que nos villes partenaires de Sainte-Anne-des-Plaines et Bois-des-Filion unissent leurs voix pour rappeler à la population de faire preuve de prudence, particulièrement aux abords des zones scolaires.

Dès le mercredi 28 août 2019, c’est sous le thème Prudence dans les zones scolaires : ma règle de conduite que les policiers procéderont à cette campagne de prévention et de sensibilisation. Des agents visiteront plusieurs écoles du territoire afin de distribuer aux automobilistes des signets rappelant l’importance de respecter le Code de sécurité routière. Les élèves recevront également des conseils afin de les sécuriser davantage sur le chemin de l'école. 

De plus, les policiers assureront une présence active autour des écoles lors de leurs patrouilles régulières. Rappelons que des amendes sévères sont prévues pour diverses infractions telles qu'un excès de vitesse dans les zones de 30 km/h ou ne pas respecter un signal d'arrêt émis par un autobus.

Les parents, tout comme les élèves, sont invités à être particulièrement vigilants dans leurs déplacements et à respecter à la lettre la signalisation routière (interdiction de stationner, zone de débarcadère, vitesse réduite, cellulaire au volant). De plus il est très important d’être attentif et respectueux des consignes et signaux des brigadières scolaires. 

Le service de police rappelle à la population que la prudence dans les zones scolaires ne doit pas se faire qu’en période de rentrée scolaire seulement, mais bien tout au long de l’année.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.