Publicité
11 décembre 2019 - 12:00

Collecte de Moisson Laurentides

Guignolée des médias : plus de 260 000$ confirmés pour la collecte du 5 décembre

Par Salle des nouvelles

La journée de la Grande Guignolée des médias pour Moisson Laurentides a permis la récolte d’un montant de 260 000 $. Ce décompte est préliminaire, car les dons continuent d’affluer. Cet événement d’envergure a été rendu possible grâce aux efforts collectifs de 1 655 bénévoles, de nombreux groupes d’entreprises, ainsi qu’à la population des Laurentides qui ont répondu à l’appel.

Ce sont 14 697 kilogrammes de denrées qui ont été recueillis lundi 9 décembre pour permettre à Moisson Laurentides de poursuivre sa mission qui est de combattre la faim et de nourrir l’espoir sur le territoire des Laurentides et la MRC Des Moulins. Les différents organismes desservis pourront garnir leur tablette jusqu’au mois d’avril avant la période creuse du printemps.

Dany Berger, était le porte-parole de l’événement et animateur à CIME FM. Les médias ont fait montre de leu participation indéfectible et leur solidarité. Grâce aux donateurs et bénévoles, des milliers de personnes et de familles trouveront un peu de réconfort à Noël et dans les semaines suivantes.

« C’est un temps de l’année où il est d’autant plus important de faire preuve de solidarité envers les familles qui traverse une période difficile. La population laurentienne a su démontrer, une fois de plus, leur engagement face à la cause de la faim dans notre région », a souligné la directrice générale, Annie Bélanger.

Cet élan de solidarité devrait se poursuivre jusqu’au 24 décembre prochain. Il est possible de continuer de donner chez les marchands participants ou par le biais du site internet de Moisson Laurentides. En plus, il est encore possible de faire des dons de 5 $ ou 10 $ en textant le mot clé « manger » au 20222, et ce, durant tout le mois de décembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.