Publicité

15 avril 2020 - 06:00

COVID-19

« La sécurité des aînés gravement compromise dans les milieux d’hébergement », dénonce L'ADQR

Par Salle des nouvelles

L'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Laval-Laurentides se dit « consternée de voir que des milieux privés comme le CHSLD Herron ont été laissés à eux-mêmes dans la gestion de cette crise ». Leur gestion déficiente et leur refus de demander de l’aide a amené leurs résidents à être gravement maltraités et à en mourir avant que les autorités ne s’en émeuvent, selon la structure.

« Nous sommes loin de nous réjouir de voir que nous avions totalement raison de mettre en garde depuis des années les gouvernements successifs sur leurs privatisations effrénées des lits d’hébergement pour aînés, avec des services honteusement cher payés par rapport aux salaires du personnel qui les rendent », explique la direction dans un communiqué.

La situation des très nombreuses résidences privées de Laval n’est pas connue et il n’y a pas de raison de croire que la COVID-19 n’est pas en train de compromettre certains de ces milieux de vie.

"Le CIUSSS de Laval doit prendre des mesures énergiques"

Les CHSLD publics ne sont pas à l’abri non plus de situations dramatiques comme on le voit au CHSLD de Laval à Sainte-Dorothée, où plus de 100 cas de COVID-19 sont recensés chez les personnes hébergées, avec 22 décès pour le moment, mais, selo l'AQDR, « le pire est probablement à venir. Le personnel soignant n’a pas été protégé adéquatement, ce qui a favorisé la contagion dans les deux sens.»

L'association réclame que le CIUSSS de Laval prenne des mesures énergiques pour redresser la situation et garantir à la fois la sécurité des aînés et celle du personnel dont le manque serait également dramatique pour la continuité des soins, dans des circonstances extrêmement stressantes pour les personnes hébergées. La communication régulière avec les familles doit aussi être assurée. La situation dans les résidences privées doit être vérifiée et la population doit en être informée.

L'AQDR explique qu'elle ne peut que souscrire à la déclaration du Premier ministre Legault, qui veut que, lorsque la crise sera passée, "on revoie toutes nos façons de faire dans les résidences pour les personnes âgées". « Il peut compter sur nous pour le lui rappeler », conclut la structure.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.