Publicité

17 avril 2020 - 12:30

PANDÉMIE COVID-19

Justin Trudeau annonce une nouvelle série de programmes d'aide

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

En point de presse aujourd'hui sur la crise du coronavirus, le premier ministre canadien a annoncé une nouvelle série de mesures pour venir en aide à plusieurs secteurs d'activité économique au pays.

Mais d'entrée de jeu, Justin Trudeau a confirmé que 125 membres qualifiés des Forces armées canadiennes iront prêter main forte au personnel du réseau de la santé du Québec, en réponse à la demande du premier ministre François Legault pour combler les besoins dans les CHSLD. Les détails de leur déploiement se fera dans les prochains jours.

Il a également fait une large part des annonces pour le secteur de l'industrie pétrolière: 1,7G $ pour le nettoyage des puits abandonnés: 750 M $ pour les émissions de gaz méthane et ainsi contrer la crise climatique.

Ces programmes permettront de maintenir 10 000 emplois au pays, majoritairement dans l'Ouest et principalement en Alberta.

Le premier ministre ajoute une aide supplémentaire aux petites entreprises de 962 M $ via les agences de développement régional et le réseau de développement des collectivités ainsi qu'un soutien de 270 M$ du programme Futurepreneur pour la recherche et l'innovation.

Par ailleurs, Patrimoine Canada administrera une enveloppe spéciale de quelque 500 M $ pour les artistes qui « nous apportent du réconfort » et les athlètes qui stimulent « notre fierté nationale. »

Aussi, Justin Trudeau s'est félicité que le gouvernement fédéral a apporté jusqu'ici une aide directe à plus de 7 millions de Canadiens.

Il a indiqué que l'entreprise Bell Canada avait donné 1,5 million de masques N-95 qui seront distribués dans les provinces du pays.

Au moment de la conférence de presse du premier ministre, le Canada comptait 30 670 cas positifs à la COVID-19, 1273 morts et 10 104 personnes rétablies.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.