Publicité

4 mai 2020 - 14:00

PANDÉMIE COVID-19

La situation est « sous contrôle » dans les régions mais pas à Montréal, affirme François Legault

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Si les mesures de déconfinement annoncées pour les régions du Québec peuvent aller de l'avant, il en va autrement pour Montréal, a fait savoir le premier ministre François Legault lors de son point de presse de ce lundi 4 mai.

Il a d'ailleurs repoussé la réouverture des commerces à cet endroit jusqu'au 18 mai, soit la veille du retour des élèves dans les écoles de l'île montréalaise. Même là, tout demeure sous évaluation constante.

La décision est notamment motivée par le fait que la très grande majorité des hospitalisations, 1772 en date d'aujourd'hui, se trouvent à Montréal, ce qui laisse « peu de marge de manoeuvre » pour absorber de nouveaux cas et faire du déconfinement, de faire remarquer le premier ministre.

Pour l'ensemble du Québec, les cas positifs à la COVID-19 ont fait un bond de 758 personnes pour atteindre 32 623 avec 75 décès de plus, dont 72 se sont produits dans des CHSLD, ce qui porte le nombre de morts à 2 280.

Par ailleurs, M. Legault compte sur « la débrouillardise des Québécois » pour s'adapter à la situation de réouverture des commerces et des écoles. « Il faut s'attendre qu'il va y avoir des ajustements » compte tenu de la « gymnastique » pour assurer un fonctionnement adéquat.

Le chef de l'État québécois a de nouveau lancé son appel à l'aide aux personnes qui sont prêtes à venir travailler à temps plein dans le réseau de santé de la région de Montréal afin de donner un peu de souffle au personnel « fatigué » par huit semaines de pandémie intensive.

Il a aussi acquiescé à la demande des enseignants qui voudront porter un couvre-visage de pouvoir le faire. Et selon le Dr Horatio Arruda, c'est le ministère de l'Éducation qui fournira au personnel le matériel de protection.

Aussi, le premier ministre n'entrevoit pas de difficultés majeures pour la reprise des activités en région dans les industries manufacturières et les chantiers de construction commerciaux et institutionnels.

Il a à nouveau rappelé les mesures de distanciation sociale qui doivent être respectées tant au travail que dans les activités libres pour garder la situation sous contrôle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.