Publicité

21 novembre 2020 - 10:00

Lorraine

Hommage à trois athlètes lorrains

Par Salle des nouvelles

Le 16 novembre dernier, le conseil municipal de Lorraine rendait hommage à trois citoyens s’étant illustrés dans le domaine du sport en 2020.

Les rassemblements étant toujours interdits par la Direction de santé publique, le maire Jean Comtois et les conseillers municipaux se sont rendus directement chez les récipiendaires pour leur remettre leur bourse. Au total, 1 250 $ ont été distribués en guise d’appui à ces jeunes passionnés.

Voici les récipiendaires d’une bourse : Gabrielle Deslauriers (gymnastique), Laurie-Ann Desormes (athlétisme) et Édouard Theriault (ski acrobatique – slopestyle). 

« Le fait que nous ayons reçu seulement trois demandes de bourses pour l’année 2020 démontre combien celle-ci s’est avérée difficile pour les domaines du sport et de la culture. Je tiens à féliciter nos trois récipiendaires, et j’invite les athlètes, musiciens, joueurs d’échecs et autres à rester positifs. Nous espérons que les activités pourront reprendre normalement le plus rapidement possible afin que vous puissiez vivre de nouveau votre passion. Soyez assurés que la Ville sera au rendez-vous et qu’elle continuera de vous appuyer », a promis le maire Jean Comtois.

Toute demande de bourse doit être acheminée au Service des loisirs et de la culture entre le 1er janvier et le 31 octobre de l’année en cours. Pour de plus amples renseignements, visitez le ville.lorraine.qc.ca/loisirs-et-culture/partenaires--organismes-et-reconnaissance  ou communiquez avec le Service des loisirs et de la culture au 450 621-8550, poste 275. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.