Publicité

15 janvier 2021 - 16:15

CISSS des Laurentides

Deux nouveaux sites de vaccination contre la COVID-19 dans les Laurentides

Par Salle des nouvelles

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides se prépare actuellement à l’ouverture prochaine de deux nouveaux sites de vaccination contre la COVID-19 dans des locaux du Pavillon Philippe-Lapointe à Sainte-Agathe-des-Monts et du CLSC de Mont-Laurier.

Le CISSS prévoit l’ouverture du site de Sainte-Agathe-des-Monts dans la semaine du 25 janvier et celle du CLSC de Mont-Laurier en février prochain.

« Ces nouveaux sites de vaccination permettront aux travailleurs de la santé de ces deux secteurs de se faire vacciner sans avoir à se déplacer à la clinique de vaccination de Boisbriand, qui représente plusieurs kilomètres de route pour eux. Les résidents du Pavillon Philippe-Lapointe et ceux étant hébergés dans les ressources intermédiaires à proximité seront également vaccinés en priorité », mentionne la présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry.

L’ouverture des lieux de vaccination est toutefois conditionnelle à la réception des vaccins.

« Nous regardons aussi, en ce moment, différents lieux pour ouvrir d’autres sites de vaccination, au fur et à mesure que la vaccination sera accessible à de nouveaux groupes. Notre objectif est d’offrir nos services, comme la vaccination, le plus près possible du lieu de résidence des gens », ajoute Mme Landry.

Le CISSS des Laurentides communiquera avec les personnes éligibles à la vaccination dans ces secteurs, en respectant l’ordre de priorisation, dès la réception des nouvelles doses de vaccins.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.