Publicité

19 février 2021 - 11:27 | Mis à jour : 13:08

Un investissement de 150 M$

Dévoilement et début des travaux de la nouvelle école secondaire de Mirabel

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le Centre de services scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles dévoile la perspective architecturale de la nouvelle école secondaire de Mirabel qui sera située dans le secteur de Saint-Augustin. Rappelons que les premiers travaux d’excavation ont débuté en novembre 2020 et que cet important projet permettra de répondre aux besoins de places-élèves de ce secteur grandement prisé par les jeunes familles.

Dans le cadre du Plan québécois des infrastructures du gouvernement du Québec, c’est un montant de plus de 150 M$ qui a été accordé pour la réalisation de cet établissement d’enseignement secondaire. De plus, la Ville de Mirabel a également contribué pour une somme de 1,2 M$ afin de réaliser une place publique. Le Centre de services scolaire remercie d’ailleurs la Ville pour le terrain lui ayant été cédé (valeur estimée à 1,8 M$) afin que la nouvelle école puisse y être érigée.

« La réalisation attendue de ce projet représente une solution concrète au besoin d’espace dans le secteur de Saint-Augustin à Mirabel puisque la croissance démographique y est importante depuis déjà plusieurs années. Cette nouvelle école permettra dorénavant aux jeunes de ce secteur de réaliser l’entièreté de leur parcours scolaire à proximité de leur domicile, et ce, du préscolaire à la 5e secondaire. Les partenaires associés à ce beau projet ont un but commun; offrir à toute la communauté un milieu de vie innovant et stimulant. Voilà un bel exemple de mobilisation! », a laissé savoir Nathalie Joannette, directrice générale du CSS de la Seigneurie-des-Mille-Îles.

Soulignons que la conception de la nouvelle école a été réalisée en collaboration avec la Société québécoise des infrastructures (SQI), également nommée gestionnaire du projet. Notre centre de services scolaire s’engage dans ce grand projet de construction dans une perspective rigoureuse de poursuivre son objectif d’offrir un environnement scolaire propice aux apprentissages et à la réussite.

« Comme partout en province, le besoin d’espace dans les écoles secondaires de la région des Laurentides se fait sentir. Grâce à ce projet, nous permettrons à plus d’enfants d’avoir accès à un milieu d’apprentissage actuel, stimulant et sécuritaire. Je suis très heureuse du début des travaux et je suis confiante que ce projet réjouit également les familles de la communauté », ajoute la députée de Mirabel, Sylvie D’Amours.

L’école qui sera située à l’intersection de la rue St-Jacques et du rang Petite Côte des Anges dans le secteur de Saint-Augustin à Mirabel, sera juxtaposée au futur centre aquatique de Mirabel et aux limites du complexe municipal Jean Laurin. L’établissement sera aussi adapté aux nouvelles méthodes d’enseignement. Les espaces communs favoriseront la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves. L’école sera inspirante pour les élèves, le personnel scolaire et l’ensemble de la communauté.

De son côté, le maire suppléant de Mirabel, Patrick Charbonneau souligne: « Cette nouvelle école, située à proximité des plateaux sportifs et culturels, offrira un milieu dynamique et actif pour nos jeunes mirabellois. C’est avec une grande fierté que la Ville de Mirabel a cédé le terrain et qu’elle investira plus de 2 M$ dans ce projet, dont 1,2 M$ pour la réalisation d’une place publique, en plus de la réalisation d’un terrain de soccer synthétique. Je remercie le gouvernement du Québec, la Société québécoise des infrastructures, le Centre de services scolaire ainsi que les divers Services municipaux de la Ville pour la concrétisation de ce projet tant attendu par les Mirabellois. Celui-ci permettra à nos jeunes d’avoir accès à une école à l’avant-garde des plus récentes tendances, et ce, à proximité de leur résidence réduisant leur temps passé dans les transports. »

Soulignons en terminant que l’école accueillera dès 2023, quelque 1280 élèves du secondaire 1 à 5, répartis dans 50 groupes. La construction prévoit également l’aménagement d’un auditorium pouvant accueillir près de 380 personnes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.