Publicité

11 mai 2021 - 13:16 | Mis à jour : 15:26

Vaccination contre la COVID-19

Près de 50 % des Canadiens ont maintenant reçu une première dose

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Près de la moitié des Canadiens ont désormais reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19, a indiqué ce matin le premier ministre Justin Trudeau, précisant toutefois qu’il a encore trop de cas au pays pour envisager de réduire les mesures sanitaires.

Le Canada est au troisième rang parmi les pays du G-20 qui administrent le plus de vaccins par jour, a ajouté M. Trudeau, mais ce n’est pas le temps de baisser la garde, invitant à nouveau les gens à ne pas hésiter non plus de se faire vacciner.

« Nous voulons tous un été où nous pourrons voir nos proches et inviter des amis pour le BBQ a commenté le premier ministre, mais si nous voulons avoir un été à une dose, deux choses doivent se produire. Il faut davantage de dépistage et limiter la transmission communautaire. »

Ottawa a livré jusqu’à maintenant 20 millions de doses de vaccin aux provinces et aux territoires selon M. Trudeau.

Le premier ministre a aussi tenu à souligner que 2 millions de doses du vaccin de Pfizer sont attendues la semaine prochaine.

Justin Trudeau a également réaffirmé que son gouvernement atteindra l’objectif d’avoir vacciné au moins 75 % de la population du pays d’ici septembre.

Bilan national

Quant au dernier bilan fourni par la santé publique fédérale en ce qui touche la propagation du coronavirus, la tendance est à la baisse au niveau national, mais certaines régions connaissent encore une recrudescence de cas de la maladie.

En moyenne, durant les 7 derniers jours, 7 275 cas ont été signalés quotidiennement et 4 000 personnes infectées ont été hospitalisées. 1 400 se trouvaient aux soins intensifs.

Durant la même période, 49 décès ont été rapportés chaque jour.

Au Québec, 660 nouveaux cas ont été signalés ce mardi et 9 décès supplémentaires. La province compte 540 hospitalisations, une baisse de 3.

À lire également

Le ministre de la Santé et des Services sociaux lance un message aux jeunes

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.