Publicité

30 mai 2021 - 10:00

Soutenir les PME dans la lutte contre la pandémie

Appui additionnel de 750 000 $ pour les entreprises de Mirabel

Par Catherine Deveault

Le gouvernement du Québec met à la disposition de la Ville de Mirabel une enveloppe de 750 000 $ pour lui permettre de continuer à soutenir les entreprises de son territoire par l’entremise du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) et de son volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM).

La ministre déléguée à l’Économie, Mme Lucie Lecours, en a fait l’annonce aujourd’hui en compagnie de la ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Nadine Girault, et de la députée de Mirabel, Mme Sylvie D’Amours. 

Depuis le début de la pandémie, la Ville de Mirabel a réalisé 79 interventions financières totalisant plus de 2,2 millions de dollars pour aider les entreprises à maintenir, à consolider ou à relancer leurs activités. Dans l’ensemble de la région des Laurentides, les PME se sont partagé plus de 22,5 millions de dollars pour faire face à la crise, dont plus de 16 millions par l’entremise de l’AERAM.

« Je salue le travail acharné des gens d’affaires de la région et leur apport économique essentiel. À travers cette situation sans précédent, les entreprises de chez nous ont su relever les défis engendrés par les fermetures temporaires, le télétravail et la rareté de la main-d’œuvre. Je suis fière que nous puissions continuer d’appuyer leurs efforts », souligne Sylvie D’Amours, députée de Mirabel

Faits saillants :

  • Le PAUPME vise à soutenir, par le biais de prêts d’un montant de moins de 50 000 $, le fonds de roulement des PME dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la COVID-19.

  • Le Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) vient appuyer, par l’entremise de prêts et de garanties de prêt d’au moins 50 000 $, le fonds de roulement des entreprises afin qu’elles puissent poursuivre leurs activités.

  • L’AERAM s’adresse aux entreprises bénéficiant du PAUPME ou du PACTE. Elle permet aux établissements visés par des ordres de fermeture d’obtenir un pardon de prêt pouvant aller jusqu’à 15 000 $ par mois afin de payer certains frais fixes admissibles.

  • À l’échelle du Québec, 10 081 demandes d’aide financière ont été acceptées pour le PAUPME, dont 6 431 dans le cadre de l’AERAM. 

  • Le total des aides financières accordées s’élève à 339,8 millions de dollars, dont 212,9 millions de dollars pour le volet AERAM.

  • Parmi les entreprises soutenues par le PAUPME, 67 % comptent 10 employés ou moins.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.