Publicité

30 juin 2021 - 16:00

Vaccination contre la COVID-19 

214 doses administrés à la plage Major grâce au VacciBUS

Par Catherine Deveault

La ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, était de passage à la plage Major de Sainte-Agathe-des-Monts, le 25 juin dernier,  afin de rencontrer l’équipe de professionnels qui travaillent au sein de l’unité mobile de vaccination, le VacciBUS.  

« J’ai été impressionnée de l’immense organisation et du travail qui est opéré par chacun des professionnels qui prennent place dans le VacciBUS. Je souhaite que cette belle initiative du CISSS des Laurentides incite encore plus de personnes à se prémunir du vaccin contre la COVID-19 et ainsi espérer un retour à une vie  normale encore plus rapidement » a souligné la ministre.  

Ce sont 214 doses qui ont été administrées lors du passage de l’unité mobile à la plage Major.  

« Tout l’été, dans les Laurentides, ce sera le vaccin qui ira à la rencontre des gens sur le territoire. Déjà, nous  pouvons constater une réponse favorable de la population lors de passage du VacciBUS. Rappelons que les activités de cette unité mobile ont débuté le 19 juin dernier. Lors de chaque sortie, c’est près de 150 doses qui sont administrées », se réjouit Caroline Chantal, directrice de la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans les Laurentides.  

Jusqu’au 15 août prochain, le VacciBUS du CISSS des Laurentides sillonnera les routes des Laurentides pour être présent dans divers événements et endroits très fréquentés ou encore dans une municipalité afin de faciliter l’accès à la vaccination. La population peut donc y recevoir une première ou une deuxième dose du vaccin contre la COVID-19, toujours selon les allocations de doses disponibles, sans rendez-vous, et ce, dans un autobus spécialement aménagé pour l’occasion.  

Pour suivre le passage du VacciBUS près de chez vous, consultez l’horaire des cliniques sans rendez-vous  au santelaurentides.gouv.qc.ca 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.