Publicité

10 septembre 2021 - 12:30 | Mis à jour : 12:31

Plan d'aménagement d'espaces verts

Deux parcs tout neufs à Sainte-Anne-des-Plaines

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines vient d'annoncer la finalisation des travaux de rajeunissement du parc Normandie et l’ouverture officielle du nouveau parc des Patriotes, deux projets qui font partie du plan directeur d’aménagement des parcs, adopté en octobre 2019 par le Conseil municipal.

Le parc des Patriotes est un tout nouvel espace vert situé entre la montée Gagnon et la rue Séraphin-Bouc. L'endroit propose aux amateurs de vélo et visiteurs de la piste cyclable La Seigneurie des Plaines une aire de repos où admirer la vue splendide sur les champs de Sainte-Anne-des-Plaines.

Par ailleurs,datant des années 1990, les installations du parc Normandie n’étaient plus adaptées pour les familles et les citoyens anneplainois et celles-ci se devaient d’avoir une cure de rajeunissement. 

L’acquisition et l’installation de modules de jeux ont été confiées à l’entreprise Jambette. On y retrouve une balançoire avec deux sièges individuels bambin (0-5 an) et deux sièges individuels pour les 6-12 ans, un module de jeux pour les 2 à 12 ans et trois jeux indépendants.

« La Ville est très fière de voir se concrétiser la troisième année du plan directeur d’aménagement des parcs! Une étape de plus qui permet d’améliorer nos espaces verts pour les familles et les Anneplainois, et nous en sommes très fiers », de souligner le maire Guy Charbonneau.

Sur la photo, on aperçoit, de gauche à droite, Maxime Thérien, directeur des loisirs, des sports, de la culture et de la vie communautaire, Keven Renière, conseiller municipal, Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Denys Gagnon, conseiller municipal ainsi que Julie Boivin, conseillère municipale et vice-mairesse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.