Publicité

22 septembre 2021 - 14:00

Résidents en CHSLD

Création de 474 postes de préposés aux bénéficiaires

Par Salle des nouvelles

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des  Laurentides vient d’annoncer la création de 474 postes de préposés aux bénéficiaires en  hébergement. 

Cette initiative fait suite à l’arrivée des nombreux nouveaux préposés qui ont suivi les formations en  accélérée « Devenir préposé en CHSLD » mises en place par le gouvernement afin de répondre au besoin  soutenu de préposés dans les différents milieux d’hébergement pour les aînés.  

Pour la présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry, cette nouvelle  répond au souhait de conserver cette main-d’œuvre précieuse au CISSS des Laurentides.

« De nombreux  préposés nouvellement formés travaillent au sein de notre organisation, mais attendent la consolidation  d’un poste permanent. La création de ces nouveaux postes sera l’occasion pour ces personnes de  pérenniser leur emploi et nous permettra également de recruter de nouveaux joueurs. Nous sommes  toujours heureux de pouvoir consolider nos équipes et aussi d’agrandir notre grande famille d’employés »,  a-t-elle expliqué. 

La création de ces postes s’ajoute aux nombreux efforts de l’organisation afin d’assurer une stabilité des équipes du CISSS des Laurentides.

Cela permettra également de poursuivre le travail auprès des aînés  qui résident dans les centres d’hébergement. Plus nous serons de joueurs sur place, plus nous serons en  mesure d’offrir des services de qualité, un accompagnement bienveillant et des activités stimulantes aux résidents en CHSLD », a conclu Mme Landry.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.