Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 octobre 2017 - 10:25

Mirabel voit d'un très bon oeil l'association d'Airbus et de Bombardier

Par Salle des nouvelles

Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, qualifie d'entente stratégique l'annonce faite ce matin par Airbus et Bombardier de s'associer dans le développement du programme de la Série C. « Cette alliance viendra sans aucun doute propulser à l'échelle internationale les ventes d'un des meilleurs avions au monde », affirme le maire.

Selon le maire de Mirabel, cette association vient de donner un nouveau souffle à la production de la Série C, qui s'est vue, comme on le sait, imposée par le gouvernement américain des droits compensatoires de près de 300 %, et permettra de percer le marché américain avec un modèle considéré comme l'avion de l'avenir. Il faut savoir que le monde de l'aérospatial au Québec, c'est 40 000 travailleurs dont 2 000 dans les installations de Mirabel qui, en vertu de cette entente, conserveront leur emploi actuel. « Avec cette annonce, la production d'appareils

de la Série C dans les installations mirabelloises pourrait être portée à 120 aéronefs par année, indique le maire de Mirabel, qui ajoute que cette nouvelle collaboration d'affaires, qui mise sur l'expertise, la crédibilité et la notoriété d'Airbus et le savoir-faire de Bombardier, se traduira peut-être, à Mirabel, par l'agrandissement des installations actuelles et la création de nouveaux emplois ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.