Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 janvier 2018 - 09:17

Cocktail du président et lancement du Gala Stellar 2018

Par Salle des nouvelles

Le 17 janvier dernier, le président de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB), monsieur Benoît Montpetit, a accueilli près de 250 membres et dignitaires pour célébrer la nouvelle année. Le Cocktail du président, l’un des événements les plus courus de l’année, s’est tenu chez Audi Blainville dans un décor somptueux avec une prestation musicale du trio Jazz Top Note.

La CCITB  a profité de l’occasion pour procéder au lancement officiel de l’édition 2018 de son Gala Stellar. Le responsable du comité organisateur, monsieur Luc Daigle, a vivement encouragé les entreprises de la région à poser leur candidature afin de mettre en lumière leurs bons coups et leurs réussites.   Les dix catégories de l’édition 2018 sont :

·    Entreprise de l’année (moins de 15 employés)
·    Entreprise de l’année (15 employés et plus)
·    Investissement de l’année
·    Nouvelle entreprise (Remise de plusieurs prix au gagnant)
·    Jeune entrepreneur de l’année (une bourse de 1500 $ sera remise au gagnant)
·    Hommage à un employé remarquable
·    OSBL ou entreprise d’économie sociale de l’année
·    Initiative numérique de l’année
·    Gestion en ressources humaines
·    Implication bénévole dans sa communauté

Les finalistes seront annoncés lors d'un cocktail le 25 avril prochain. Le Gala Stellar 2018, organisé sous le thème « Bal en blanc », se tiendra le 1er juin prochain au Centre culturel et communautaire Thérèse-De Blainville et aura comme artiste invité le duo « Lady Beats » avec DJ Abeille et la percussionniste Mélissa Lavergne.

Pour de plus amples informations ou pour vous inscrire, veuillez visiter le site Web de la Chambre au www.ccitb.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.