Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mai 2018 - 12:24

Soucy nommé « Employeur de l’année - Grande entreprise » au Québec

C’est à l’occasion du Gala des Mercuriades, tenu par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), que Soucy s’est vu remettre le Mercure de l’Employeur de l’année au Québec dans la catégorie grande entreprise.

Ce prix est remis chaque année à une entreprise québécoise comptant plus de 500 employés qui a su se distinguer grâce à la mise en place d’une stratégie d’avant-garde et de pratiques innovantes en gestion des ressources humaines.

« Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, c’est une grande fierté de voir nos efforts en attraction et en rétention de personnel être récompensés », confie Eric Côté, président et chef de l’exploitation chez Soucy. « Nous sommes également très fiers de démontrer qu’une entreprise en région peut s’avérer un employeur de choix. Des villes comme Sherbrooke, Drummondville, St-Jérôme et Sainte-Claire offrent à la fois des emplois de qualité et des milieux de vie agréables. »

Quant à la directrice corporative des ressources humaines et de la gestion de talents, Annie Ducharme, elle met en lumière toutes les initiatives qui ont été mises en place dans les dernières années pour offrir la meilleure expérience employé possible chez Soucy : « Nous avons réalisé une grande réflexion sur notre marque employeur, pour en venir à la promesse de faire vivre à chaque employé la carrière de sa vie. C’est ambitieux, mais notre vision du côté des ressources humaines, c’est de créer l’environnement qui permet à chacun de développer son plein potentiel et de s’épanouir pleinement dans son travail. »

L’entreprise œuvrant dans les secteurs des véhicules industriels, agricoles, des sports motorisés et de la défense recherche constamment de nouveaux talents pour combler des postes notamment en ingénierie, en technologies de l’information, en marketing ou dans des métiers spécialisés. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.