Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juin 2018 - 10:03

Texte commandité

Devenir chauffeur de taxi au Québec : les étapes à suivre

Que vous soyez un nouvel arrivant ou un résident bien établi au Québec, ou que vous ayez simplement envie de changer de carrière, le métier de chauffeur de taxi peut être une option intéressante. En revanche, il s’agit d’un métier réglementé et il ne suffit pas de posséder une voiture et un permis de conduire. Avant de vous lancer, voici ce qu’il faut prendre en considération.

 

Une question de personnalité avant tout

Un bon chauffeur de taxi se doit d’être sociable et d’aimer le contact avec le public. En fait, c’est primordial! Afin de procurer une expérience agréable à ses clients, la personne derrière le volant devra être courtoise, polie et attentive. Elle devra être débrouillarde et saura faire face aux imprévues. En plus d’avoir une bonne vision et une bonne santé, particulièrement pouvoir rester assis durant de longues heures, un chauffeur de taxi au Québec doit absolument maîtriser la langue française et, idéalement, parler et comprendre l’anglais. En plus d’amener sécuritairement les clients à destination, il est possible d’endosser le rôle de guide touristique à l’occasion. Donc, de bonnes connaissances géographiques et historiques seront un atout. Vous vous reconnaissez dans tout cela? Vous êtes probablement un bon candidat pour ce métier. Voici maintenant le côté pratique des choses.

 

Les permis, la formation et le salaire

Il vous faudra obligatoirement être titulaire de 2 permis pour offrir un service de taxi : un permis de conduire ou un permis probatoire de la classe 4C (ou d’une classe supérieure) et un permis de chauffeur de taxi (Pocket Number).

Pour obtenir votre permis de conduire de la classe 4C auprès de la SAAQ, vous devrez préalablement détenir un permis de conduire ou un permis probatoire valide de la classe 5 depuis au moins un an. De plus, vous devrez vous soumettre à un examen médical pour confirmer votre bonne santé et réussir l’examen théorique.

Pour l’obtention de votre permis de chauffeur de taxi, délivré par la SAAQ ou, dans la région de Montréal uniquement, par le Bureau du taxi de Montréal (BTM), vous devrez suivre une formation dans une école de votre région. Cette formation obligatoire varie en coûts et en durée selon le territoire desservi. Par la suite, la réussite de l’examen théorique est essentielle. Après vérification de votre statut de résident canadien et de vos antécédents criminels, vous obtiendrez votre Pocket Number et pourrez exercer votre nouveau métier.

Ensuite, à vous de choisir si vous souhaitez être chauffeur salarié, indépendant ou propriétaire. Vous pouvez vous attendre à un salaire variant entre environs 30 000$ et 50 000$ par année, selon la région et le nombre d’heures effectuées.

Peu importe l’option qui vous attire davantage, un service professionnel impeccable sera de mise. En échange, vous aurez l’occasion de faire de nouvelles rencontres à tous les jours et d’exercer un métier qui vous permettra de faire une différence dans la vie des gens, quelques minutes à la fois. Bonne chance dans votre nouvelle carrière et surtout, bonne route!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.