Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 décembre 2018 - 12:00

L’exécutif du restaurant Chez Lionel s’installe sur la Rive-Nord de Montréal.

Le 425°F, la nouvelle table du Chef Frédéric Dufort

 Frédéric Dufort, chef exécutif au restaurant Chez Lionel, chef exécutif associé au 425°F et ancien participant à l’émission Les Chefs à ICI Radio-Canada, ainsi que Zébulon Perron, coactionnaire et un designer architectural reconnu à l’international, ont officiellement inauguré d’un tout nouveau restaurant et garde-manger aux influences mondiales à Saint-Thérèse, le 425°F.

« Les clients peuvent s’attendre à une sélection d’aliments, produits et vins originaux à emporter ou consommer sur place, dans une ambiance agréable où l’on se sent toujours comme à la maison, souligne Frédéric Dufort, chef exécutif associé au 425°F. Le nom du restaurant fait d’ailleurs référence à la température de cuisson idéale pour donner le coup de chaleur aux aliments sous-vide, offerts au garde-manger pour ensuite être cuisinés à la maison. »

Le menu de style « New American Cuisine » élaboré avec des produits de qualité et travaillés à partir de techniques culinaires classiques mises sur l’utilisation des produits du Québec, centrale dans l’élaboration des menus. Les invités auront aussi la chance de découvrir une sélection exclusive de vins d’importation privée comptant plus de 2 000 bouteilles disponibles dans le cellier emblématique du 425°F.

10 000 pieds carrés de design

Avec ses terrasses intérieures et extérieures, ses salles VIP, la section bar et l’aire ouverte, le 425°F a une capacité de 400 personnes et compte près de 10 000 pieds carrés. Pensé par nul autre que l’atelier Zébulon Perron, le concept du 425°F réinvente l’idée de la découverte du produit de qualité. À la croisée des chemins entre restaurant, marché et bar à vin, le projet offre à sa clientèle une expérience complète dans une atmosphère décontractée et conviviale.

« La pièce maîtresse est un cellier spectaculaire sur deux étages autour duquel s’articulent différents sous-espaces, affirme Zébulon Perron. Le décor au brutalisme raffiné joue le jeu des contrastes en juxtaposant les matières brutes aux matières nobles. Nous avions une vision d’un environnement à l’image de la cuisine à la fois moderne et respectueuse du produit, on peut dire que c’est mission accomplie. »

Savourer la vie comme un chef

En plus d’offrir une expérience unique en salle, le restaurant 425°F offre un espace comptoir où la clientèle peut s’arrêter afin de s’approvisionner en produits frais, de saison, préparés en cuisine et emballés sous vide. Baguettes de pain frais, cuisses de canard confites, des portions de viandes, des sauces, des viandes vieillies à sec, etc., en plus de donner accès à au cellier d’importation privé et de la bière. « Les gens pourront ramener à la maison une cuisine savoureuse préparée par un chef, en plus d’accompagner leur repas des meilleurs vins », enrichit Frédéric Dufort.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.