Publicité
11 décembre 2018 - 12:09 | Mis à jour : 12:19

Princess Auto arrive sur la Rive-Nord

Princess Auto, une entreprise familiale florissante dont le siège social est situé à Winnipeg au Manitoba, est heureuse d’annoncer son expansion au Québec à l’automne 2019 avec l’ouverture prévue de deux magasins.
 

Depuis plus de 85 ans, Princess Auto offre aux professionnels spécialisés, aux mécaniciens amateurs et aux gens qui aiment tout simplement bricoler les outils dont ils ont besoin pour leurs projets, peu importe la nature de ceux-ci. Grâce à son unique assortiment d’outils, d’équipement et de produits allant de l’hydraulique à la soudure, Princess Auto complète le secteur de la rénovation au lieu de lui faire concurrence.
 

Depuis ses 46 magasins répartis à travers le pays et son équipe qui compte plus de 2500 membres, Princess Auto est reconnue pour son excellent service à la clientèle et ses prix compétitifs.
 

« Princess Auto s’intéresse au marché québécois depuis déjà plusieurs années. Nos clients québécois de longue date profitent déjà de notre assortiment unique d’outils et d’équipement, en faisant leurs achats en ligne ou en se rendant dans nos magasins en Ontario ou dans la région de l’Atlantique. Nous les remercions pour leur fidélité et nous sommes heureux d’enfin pouvoir nous rapprocher d’eux », a dit Marc-André Fournier, leader d’entreprise, Québec, chez Princess Auto.
 

L’ouverture est prévue à l’automne 2019 pour les deux magasins au Québec, qui seront très accessibles et où il sera facile d’y trouver du stationnement. Un des magasins sera situé près du boulevard Grand Héron à Saint-Jérôme et l’autre, dont l’emplacement sera annoncé sous peu, sera aussi situé sur la Rive-Nord.

 

 

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.