Publicité

18 février 2020 - 06:00

Sous la thématique de l’entreprise en transformation

EXP2020 : retour en mars du grand rassemblement sur les tendances d’affaires

Par Salle des nouvelles

Suite au succès de la première édition du grand rassemblement de l’entrepreneuriat dans les Laurentides, EXP2019, la Régionale de chambres de commerce des Laurentides convie de nouveau les chefs d’entreprises, gestionnaires et dirigeants à EXP2020. Cet événement unique a pour objectif de promouvoir les grandes tendances d’affaires afin d’outiller les entrepreneurs et gestionnaires de la région des Laurentides.

L’événement se déroulera le 26 mars prochain, au centre culturel et communautaire Thérèse-De Blainville situé à Sainte-Thérèse, où 250 participants sont attendus.

Dans le contexte de ce rassemblement et des défis associés à la rareté de main-d’œuvre sur le territoire, la thématique retenue pour cette 2e édition porte sur "L’entreprise en transformation". Lors de cette journée, les participants auront accès à une programmation éclectique avec plusieurs conférenciers et panélistes de renom dont Dominique Brown, président de Chocolats Favoris, Julie Jeannotte, experte, culture et engagement pour Officevibe chez GSoft, Frédérick Guérin, à la tête du groupe Club Tissus, Marie-Josée Richer, cofondatrice de Prana, Sophia Nardelli, vice-présidente des ressources humaines chez Bain Magique, Jean-Sébastien Pothier, co-fondateur et partenaire chez Libro, Florence Ferron, directrice marketing et développement de produits chez Maison Lavande, Marie-Claude Trudeau, vice-présidente stratégie et créativité chez SEPT24 et Nicolas Duvernois, PDG de Duvernois inc. (PUR vodka et romeo’s gin).

EXP2020 se déroulera le 26 mars prochain, de 8 h à 16 h 30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.