Publicité

13 mai 2020 - 16:00

En préparation pour la reprise économique

Nolinor Aviation acquiert trois avions de type Boeing 737-400

Par Salle des nouvelles

Malgré la crise de la COVID-19, Nolinor Aviation ajoute des appareils à sa flotte. Populaire récemment avec le vol du Antonov 225 à Mirabel, annonce qu’elle ajoutera à sa flotte trois aéronefs de type Boeing 737-400. Une occasion d’augmenter sa capacité et d’offrir plus de flexibilité à sa clientèle lors de la reprise économique.

Proactif depuis les débuts de la crise, le transporteur aérien avait aussi effectué des vols de rapatriement de Canadiens avec sa flotte de Boeing 737-200 en mars dernier.

« Le Boeing 737-400 représente un ajout important à notre parc aérien. C’est une façon de moderniser notre offre de services et d’offrir une meilleure performance énergétique. Lorsque la crise sera terminée, Nolinor Aviation sera bien positionnée à la ligne de départ », affirme Marco Prud’Homme, le président de Nolinor Aviation.

Avec cette annonce, Nolinor, basée à Mirabel depuis 2005, deviendra la seule compagnie aérienne au Québec à offrir ce type d’aéronef sur le marché. La cabine contiendra 158 sièges de classe économique, ce qui permettra d’utiliser ces avions pour des groupes de passagers plus importants. Chaque appareil devra être modifié afin de se conformer aux normes de service et de sécurité de Nolinor Aviation, qui utilise la technologie SkyTrack pour assurer un suivi en temps réel de ses aéronefs partout dans le monde.

La flotte de Boeing 737-400 de Nolinor Aviation permettra d’offrir à sa clientèle des destinations plus éloignées comme les Caraïbes, sans escale et en transportant des charges plus importantes. Nolinor Aviation pourra également offrir ces services à d’autres transporteurs aux prises avec des problèmes techniques.

Une technologie plus performante

Les nouveaux 737-400 sont équipés de la dernière technologie de suivi par satellite ADS-B, un système de communication par satellite utilisé pour rejoindre l’avion directement en vol. 

Les appareils sont en mesure d’effectuer des approches GPS de type LPV, qui sont plus récentes et plus précises, ainsi que des approches ILS de catégorie II. Les cabines sont équipées de nouveaux sièges faits en titane ultraléger. Le design des sièges offre plus d’espace pour les jambes et des cousins plus larges que ceux normalement utilisés dans les avions de cette catégorie.

Sa vitesse de croisière maximale est de 908 km/h (491 nœuds) et sa vitesse de croisière optimale est de 794 km/h (429 nœuds). Il peut franchir 4 973 km (2 685 MN) avec une charge normale et un réservoir rempli au maximum de sa capacité.

Vincent Dufort, directeur du développement des affaires, est enthousiaste à l’idée d’offrir une nouvelle option à ses clients : « Cette acquisition nous permet de répondre à une plus vaste gamme de besoins. Les clients pourront réserver leur vol à bord d’un 737-400 très bientôt en communiquant avec moi. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.