Publicité

15 octobre 2020 - 12:00

Biscuit Sourire: 16 473 $ seront versés à l’organisme L’Académie des arts Trouve ta voie

Par Salle des nouvelles

Tim Hortons, ses propriétaires de restaurant et des millions de généreux invités de partout au pays ont uni leurs efforts pour fracasser un nouveau record pour la campagne du Biscuit Sourire, récoltant 10,56 millions de dollars au profit d’organismes caritatifs locaux d’un bout à l’autre du pays.

Cette année, à Sainte-Thérèse, Boisbriand et Rosemère, Lucie Lemaître-Auger, Claude Donolo, Mario Morissette et Peter Kauspedas, propriétaires de restaurant Tim Hortons local, ont amassé avec leurs invités 16 473,10 dollars pour soutenir l’organisme l’Académie des arts Trouve ta voie.

« Chaque année, on a toujours hâte de participer à la campagne du Biscuit Sourire, souligne Lucie Lemaître-Auger, propriétaire de restaurant Tim Hortons à Sainte-Thérèse. Mon équipe et moi sommes fiers d’amasser des fonds pour un organisme local impliqué dans sa région. »

« Merci à tous les franchisés, clients et à toutes les entreprises qui ont participé à la campagne en achetant des Biscuits Sourire. Votre contribution fait toute la différence et particulièrement en cette période difficile, souligne Joëlle Doré-Hébert, directrice générale de l’Académie des arts Trouve ta voie. C’est absolument incroyable que nous ayons dépassé le montant amassé l’an dernier et c’est grâce à vous et à Tim Hortons qui nous soutien pour une deuxième année consécutive ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.