Publicité

22 mars 2021 - 07:00 | Mis à jour : 23 mars 2021 - 09:30

Rendement élevé à faible coût

Navaya achève l’installation de son équipement pour la culture verticale automatisée du cannabis

Par Catherine Deveault

Navaya, producteur émergent au sein de l’industrie canadienne du cannabis, achève aujourd’hui l’installation de son équipement permettant de cultiver du cannabis de première qualité tout en obtenant un rendement élevé à faible coût. Cette technologie de culture hydroponique verticale entièrement contrôlée constitue une première dans l’industrie du cannabis.

« Pour Navaya, il s’agit d’une journée charnière, affirme le chef de la direction Mark Stermer. Voilà presque deux ans que nous nous préparons à ce grand jour, et l’attente en valait la peine. L’équipement est en train de se remplir de plantes afin de faire croître le cannabis de qualité pour lequel il a été conçu. Nous avons hâte de nous joindre au marché et de répondre à la demande pour des produits de cannabis offrant avec constance une qualité de premier plan », mentionne Mark Stermer, président de Navaya.

Éprouvée dans l’industrie agricole, cette solution automatisée à la fine pointe de la technologie permettra à Navaya de produire à très grande échelle du cannabis haut de gamme, de qualité constante et ce, à moindres coûts et en réduisant son empreinte écologique. 

« Grâce à cet équipement unique et à notre capacité inégalée à contrôler rigoureusement l’environnement dans lequel pousse notre cannabis, nous réussirons non seulement à respecter les exigences et la réglementation en vigueur, mais nous serons en mesure de satisfaire aux attentes élevées de nos futurs clients », déclare M. Stermer.

Navaya invite toute personne dotée d’un esprit entrepreneurial et d’une passion pour la technologie, le cannabis et le service client à poser sa candidature pour se joindre à l’entreprise qui recrute des adultes matures souhaitant investir temps et compétences dans les produits de cannabis et évoluer dans un milieu novateur et gratifiant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.