Publicité

13 avril 2021 - 06:00

Terrasse aménagée et affichage temporaire

Des mesures pour aider les restaurateurs à Sainte-Thérèse 

Par Catherine Deveault

Bien que Sainte-Thérèse soit toujours en zone rouge et que les restaurants, bars et cafés doivent offrir leurs produits pour emporter ou en livraison uniquement, la Ville de Sainte-Thérèse assouplit temporairement le cadre réglementaire concernant l’implantation de terrasses et l’affichage commercial sur son territoire encore cette année. 

Un déconfinement graduel est à prévoir pour la saison estivale, ce qui permettra aux  commerces de rouvrir leurs portes dans le respect de diverses mesures à être définies. « Cet allégement réglementaire que nous avons adopté pour une deuxième année permettra aux commerçants de proposer un environnement extérieur sécuritaire à leurs clients tout en respectant les règles de distanciation et les mesures sanitaires imposées. La capacité d’accueil de leurs locaux sera bonifiée à même le terrain disponible », a  déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 

Terrasse aménagée et affichage temporaire

Ainsi, afin de soutenir les propriétaires de restaurants, cafés et bars de Sainte-Thérèse, la Ville a adopté une résolution lors de la séance du conseil municipal du 6 avril dernier  leur permettant de transformer une partie de leur terrain privé en terrasse aménagée. De l’affichage temporaire est également autorisé, selon des ententes préalables, à l’intérieur des aménagements approuvés. Cette autorisation est rétroactive au 1er avril et sera en vigueur jusqu’au 31 octobre 2021. 

Les commerçants qui souhaitent obtenir une autorisation pour installer une terrasse ou de l’affichage temporaire doivent communiquer par courriel avec le Service de l’urbanisme et du développement durable. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.