Publicité

6 mai 2021 - 06:00 | Mis à jour : 09:28

Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville

Dévoilement des sept administrateurs élus à la CCITB

Par Salle des nouvelles

La Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB) annonce les administrateurs élus au terme du processus de mise en nomination s’étant tenu entre le 1er avril et le 21 avril 2021.

Sept personnes ont été élues par acclamation, soit :

  • Martin Breault, Oliva Capital
  • Geneviève Côté, Thrace graphiste conseil inc.
  • Louis-Pierre Desjardins, Planning Média
  • Luc Landry, Groupe Landry
  • Étienne Ruel, PFD avocats
  • Linda Tarakdjian, Banque de développement du Canada
  • Simon Whalen, Desjardins Entreprises Laval-Laurentides

En addition à ces administrateurs élus, cinq personnes nommées par les Ailes s’ajouteront, dont Marie-Claude Duquette (Groupe Triton) qui agira à titre de présidente de l’Aile jeunesse et Amélie Montpetit (Thermo-Stat Inc., Climatisation/Chauffage) à titre de vice-présidente pour l’Aile jeunesse.

Amélie Des Lauriers (Amélie Des Lauriers Courtier hypothécaire) devient présidente de l’Aile des gens d’affaires de Rosemère (AGAR) et Martin Bradette (Stingray Affaires) devient président de l’Aile des gens d’affaires de Boisbriand (RGAB).

Marie-Chantale Desjardins (Prohibition bar à bière) renouvelle son mandat de présidente pour le Groupement des entreprises de Sainte-Thérèse (GEST). Sophia Lavergne (Groupe EMD-Batimo inc.) occupera le poste de présidente sortante.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.