Publicité

22 juin 2021 - 14:00

FTQ Lanaudière-Laval-Laurentides

Un investissement important pour Les Serres Royales et plusieurs PME de la région

Par Catherine Deveault

Les Fonds régionaux de solidarité FTQ  Laurentides (FRS) ont enregistré la deuxième meilleure année de leur histoire, en investissant un  total de 24,7 M$ dans 17 entreprises au cours de l’exercice 2020-2021. Ces investissements majeurs ont permis d’encourager  l’entrepreneuriat d’ici et de contribuer à la création d’emplois de qualité dans la région. 

« Malgré une année marquée par la pandémie et un contexte hors du commun, les Fonds régionaux de solidarité FTQ Laurentides sont très fiers d’avoir connu un des meilleurs exercices financiers de leur histoire. En plus d’avoir contribué aux projets de croissance de différentes entreprises, plusieurs investissements réalisés en 2020-2021 s’inscrivent au cœur des priorités  économiques du gouvernement. Par exemple, les sommes investies dans Les Serres Royales aideront à assurer l’autonomie alimentaire du Québec, en plus de créer des emplois de qualité et de favoriser l’essor de l’économie régionale. Les FRS s’engagent à continuer à être présents et à  accompagner leurs partenaires, même dans les périodes d’incertitude comme celle qu’on a vécue  depuis le printemps 2020 », ajoute Éric Dargis, vice-président régional, Fonds régionaux de  solidarité FTQ Laval-Laurentides-Lanaudière. 

Les Serres Royales 

C’est en 1995 que Les Serres Royales ont vu le jour à Saint-Jérôme, dans les Basses-Laurentides. Fondée par Gilles, Pascal, Stéphan et Cécile Lemieux, l’entreprise familiale dédiait alors la totalité  de sa production à la tomate rose. Au fil du temps, différentes variétés se sont ajoutées, telles la  tomate rose, la tomate en grappe rouge, jaune et orange, la tomate cocktail, la tomate cerise et la tomate raisin.

En 2018, les enfants des fondateurs ont pris la relève de leurs parents en complétant le rachat de l’entreprise dont la superficie est passée de 10 000 pieds carrés à sa création à 600  000 pieds carrés aujourd’hui.

Les sommes investies par les Fonds régionaux de solidarité Laurentides serviront à assurer le développement à long terme de l’entreprise qui souhaite se doter de serres ultraperformantes, à la fine pointe de la technologie et écoresponsables. Celles-ci permettront aux Serres Royales de produire et de commercialiser des tomates de qualité durant toute l’année, même en hiver.

« Au nom de nos précieux employés et de toute la famille Lemieux, je tiens à remercier les Fonds régionaux de solidarité FTQ Laurentides pour leur confiance. Cet investissement contribuera à la croissance et à la pérennité de notre entreprise, ainsi qu’à s’assurer de demeurer les meilleurs dans notre secteur d’activités grâce aux plus récentes technologies. Depuis plus de 25 ans, Les  Serres Royales n’ont cessé de croître et d’augmenter leurs parts de marché, mais surtout de mettre  de la couleur et de la saveur dans l’assiette des Québécois! », mentionne Stéphane Lemieux,  président de Les Serres Royales. 

« L’année record que nous avons connue témoigne du dynamisme des entrepreneurs québécois malgré la pandémie. Nous sommes fiers d’avoir appuyé des dirigeants de PME dans l’atteinte de leurs objectifs de croissance, qu’il s’agisse de projets de relève, d’acquisition, d’innovation ou de  modernisation. S’investir pour une meilleure société, ça veut dire appuyer le développement économique et les emplois dans toutes les régions du Québec », a commenté Luc Pinard, président-directeur général des Fonds régionaux de solidarité FTQ.  

200 M$ supplémentaires pour le développement économique régional 

« Lors de la création des Fonds régionaux de solidarité FTQ en 1996, l’industrie du capital de développement était très concentrée à Montréal et peu accessible à l’extérieur de la région  métropolitaine. Depuis, les FRS ont investi 1,15 milliard de dollars dans près de 1 500 PME québécoises. Un tel bilan n’aurait pas été possible sans la contribution essentielle des employés  des 17 centres décisionnels du réseau des FRS, et de la participation active de la communauté d’affaires dans chaque région du Québec », a poursuivi pour sa part Janie C. Béïque, présidente  et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ.  

« Pour appuyer davantage le développement économique régional, le Fonds de solidarité FTQ réinvestit 200 millions de dollars supplémentaires dans le réseau de FRS. Les équipes sur le terrain partout au Québec continueront donc d’avoir accès au capital nécessaire pour appuyer les entrepreneurs dans leurs projets », a annoncé Mme Béïque. Cette recapitalisation apporte la  contribution du Fonds dans le réseau des FRS à 500 millions de dollars, en plus des profits réalisés  et réinvestis.  

Des solutions d’affaires qui font toute la différence 

Les 17 bureaux des Fonds régionaux de solidarité FTQ offrent aux petites et moyennes entreprises des solutions d’affaires personnalisées, en prêt ou en capital-actions. Chaque produit est élaboré en tenant compte des caractéristiques de l’entreprise et de la réalité économique régionale. Sans  garantie ni caution personnelle, les prêts des FRS sont exempts de frais juridiques et de frais de  gestion, et visent à compléter le financement offert par les institutions financières traditionnelles. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.