Publicité

8 décembre 2021 - 14:00

Mirabel

Investissement de plus de 10 M$ pour un nouveau marché Métro

Par Salle des nouvelles

La famille Thibeault, propriétaire des Metro Plus famille  Thibeault, vient d’annoncer la construction prochaine d’une épicerie Metro Plus qui sera  localisée dans un nouveau complexe commercial développé par les promoteurs immobiliers Groupe Mach et Investissement Ray Junior.

Ce projet d’envergure situé dans un secteur  hautement dynamique et en expansion de Mirabel, à l’angle du chemin Notre Dame et de la montée Ste-Marianne, représente un investissement de plus de 10 millions de dollars.  

Cette annonce s’est déroulée en présence de membres de la direction de Métro, de Frédéric et Martin Thibeault, de Jérôme Dionne du Groupe Mach, de Ray Junior Courtemanche, de la Cité Mirabel et Investissement Ray Junior, ainsi que de Patrick Charbonneau, maire de la ville. 

« Nous sommes heureux de nous  établir à Mirabel avec un tout nouveau magasin ultra moderne. Ce magasin deviendra le 6e marché d’alimentation de la famille Thibeault dans la région des Laurentides », ont indiqué  Frédéric et Martin Thibeault

Le nouveau Metro Plus, dont la construction débutera dès le printemps 2022, ouvrira ses portes  en novembre 2022. D’une superficie totale d’environ 32 000 pieds carrés, il permettra la création  de quelque 80 emplois. D’autres commerces se joindront également au projet, notamment une  pharmacie, des commerces de proximité et un complexe résidentiel de 348 unités.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.