Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Innovation Québécoise

Kinova lance Link 6

durée 11h00
23 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Avec à son actif plus de 15 ans d’expérience dans le domaine des solutions robotiques, Kinova, une entreprise basée à Boisbriand, sur la Rive-Nord de Montréal, met sur le marché Link 6, un robot industriel de dernière génération conçu pour toutes les industries qui souhaitent bénéficier de l’automatisation.

Dans un marché plus que jamais en effervescence, cette innovation créée de toute pièce au Québec se démarque par sa grande facilité d’utilisation et son expérience utilisateur sans pareille.

Link 6 est le premier robot collaboratif industriel canadien qui propose des solutions d’automatisation permettant plus d’efficacité au quotidien tout en augmentant la qualité et l’uniformisation des résultats de production.

Les applications principales au lancement seront la manipulation de matériel (pick-and-place), l’assemblage de petites pièces et l’alimentation de machine. Grâce à la puissance de traitement et la capacité de mémoire largement supérieure à ses compétiteurs sur le marché, le Link 6 de Kinova et son contrôleur compact sont prêts à répondre aux exigences les plus importantes en matière d’intelligence artificielle de demain. Permettant d’atteindre des temps de cycle courts grâce à une portée flexible et des mouvements rapides, le bras robotique Link 6 est développé et pensé pour les utilisateurs, autant pour un intégrateur industriel expérimenté qu’un opérateur sans compétence robotique particulière.

« Kinova exporte déjà plus de 95 % de son chiffre d’affaires, mais c’était tout naturel pour nous de lancer Link 6 au Québec, pour que les entreprises d’ici puissent également bénéficier de l’automatisation et ainsi accroître leur production. Les robots collaboratifs comme Link 6 sont une alternative intéressante et de plus en plus convoitée pour pallier la pénurie de main-d’œuvre, et nous sommes motivés à accompagner les entreprises locales. », explique Charles Deguire, PDG et fondateur de Kinova.

Une expérience utilisateur optimisée et une plus grande flexibilité de programmation

Interface utilisateur éprouvée avec programmation visuelle et gestion des erreurs pour une prise en main rapide.

Capacités supérieures de guidage manuel.

Assistance à l’intégration fournie par l’équipe d’ingénierie d’application de Kinova.

Un poignet qui donne contrôle

Poignet multi-usage innovant pour une utilisation simple et une efficacité accrue, comprenant un indicateur lumineux signifiant l’état du robot au premier coup d’œil.

Passage de signaux et alimentation électrique intégrés pour une connectivité industrielle simplifiée.

Une architecture modulaire adaptable à vos besoins

Modules d’extension permettant d’ajouter des fonctionnalités spécifiques à vos applications.

Support natif pour plusieurs préhenseurs industriel.

Interface de programmation facilitant le déploiement rapide de vos applications sur le terrain.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...

12 septembre 2022

«Un très bel été» en hôtellerie dans toutes les régions du Québec

Alors que les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été durement touchés au plus fort de la crise sanitaire, le milieu souffle enfin un peu après avoir connu «un très bel été», selon la présidente-directrice générale (PDG) de l'Association Hôtellerie Québec (AHQ), Véronyque Tremblay.  La saison estivale a été «au-delà» de ses ...

9 septembre 2022

Taux de chômage à 5,4 % en août au Canada, en hausse par rapport à juillet

Le taux de chômage s’est élevé à 5,4 % le mois dernier au Canada, en hausse de 0,5 par rapport à celui de 4,9 % du mois de juillet qui avait été à un creux record. En août, le taux de chômage a augmenté pour une première fois en sept mois à l’échelle nationale. C’était aussi la première hausse qui ne survenait pas à la suite d’un resserrement des ...