Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Allier productivité et économie circulaire

Plus de 21 M$ accordés à l'entreprise O-I Canada

durée 16h00
29 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le gouvernement du Québec attribue 21,17 millions de dollars à O-I Canada, une entreprise spécialisée dans la fabrication de contenants de verre, afin d’appuyer un projet d’acquisition d’équipements évalué à 69,8 millions de dollars. En tout, 326 emplois seront ainsi consolidés dans la région de Montréal.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce aujourd’hui en compagnie du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

L’aide financière comprend un prêt de 19,17 millions de dollars accordé par le biais d’Investissement Québec en vertu du programme ESSOR ainsi qu’une subvention de 2 millions de dollars versée par l’entremise de RECYC-QUÉBEC. Elle permettra à l’entreprise de moderniser son usine grâce à la réfection d’un four et à l’acquisition d’autres équipements, dont trois machines de formage.

« Avec ses nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie, O-I Canada va continuer de jouer un rôle important dans l’économie circulaire du verre au Québec. Grâce à la gestion locale du verre, nous réduirons nos émissions de gaz à effet de serre en plus de consolider des emplois de qualité. Un bel exemple de projet où l’environnement nourrit l’économie ! », commente Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional.

« Au Québec, on travaille fort pour que la seule matière à se retrouver dans nos sites d’enfouissement soit le résidu ultime. En recyclant du verre pour fabriquer plusieurs sortes de contenants destinés à l’industrie des boissons et spiritueux et de l’alimentation, O-I Canada est un maillon important de notre système de gestion des matières résiduelles. Alors que la consigne des contenants de boissons prêtes à boire sera élargie à l’automne 2023, les travaux en cours chez O-I Canada arrivent à point nommé. Je suis fier que le gouvernement du Québec s’y associe. Bon succès à l’entreprise ! », mentionne Benoit Charette ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval.

« L’amélioration de la performance du recyclage du verre au Québec passe par la création de nouveaux débouchés à forte valeur ajoutée pour cette matière. Depuis 2015, RECYC-QUÉBEC travaille de concert avec un ensemble de parties prenantes pour stimuler la recherche et le développement et soutenir des projets novateurs comme celui d’O-I Canada. Des initiatives comme celle-ci nous rapprochent de notre objectif ultime d’un Québec sans gaspillage. », ajoute Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC.

« Cet investissement arrive à un moment critique dans les ambitions du Canada liées à une économie plus circulaire. Nous avons une longue histoire d’emballages en verre innovants au Québec, et la modernisation résultant de cet investissement permettra d’en recycler davantage. Cela entraînera une réduction des déchets et des émissions de gaz à effet de serre, en plus de favoriser une économie circulaire pour le verre recyclé, laquelle agira comme un moteur pour l’élargissement du système québécois de consigne des contenants de boissons. », conclut Tim Connors, directeur général – Amérique du Nord d’O-I Canada.

Faits saillants :

Filiale de l’entreprise américaine O-I Glass, un chef de file mondial de la production et du recyclage de produits en verre, O-I Canada fabrique une gamme diversifiée de contenants de verre destinés aux industries de la bière, des boissons alcoolisées, des vins et spiritueux et de l’alimentation.

Le programme ESSOR vise à appuyer, dans une perspective d’accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d’emplois et de développement durable, les projets d’investissement réalisés au Québec. Il appuie les entreprises, en particulier celles du secteur manufacturier, afin qu’elles puissent notamment investir dans des équipements et des technologies de pointe en vue d’améliorer leur compétitivité.

Le Programme de soutien au développement du réemploi et du recyclage des contenants de boissons au Québec vise à soutenir financièrement des projets qui permettent de réemployer, de conditionner ou de recycler les contenants de boissons qui sont mis sur le marché et récupérés au Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Véhicules les plus prisés: la camionnette Ford F150 au premier rang

Malgré la popularité indéniable des véhicules utilitaires sport (VUS) auprès des acheteurs de véhicules canadiens, sept des dix véhicules les plus recherchés en 2022 ont été des berlines ou des voitures sport, selon une compilation publiée jeudi par AutoHebdo. Le classement établi par le site web de vente de véhicules neufs et d’occasion accorde ...

durée Hier 12h00

Comptes bancaires conjoints : fin du gel lors d'un décès

Le gouvernement du Québec annonce mercredi la fin du gel des comptes conjoints en cas de décès de l’un des partenaires du couple.  L’entrée en vigueur de la Loi sur la remise des dépôts d’argent aux cotitulaires d’un compte qui sont des conjoints ou des ex−conjoints fait en sorte qu’il sera plus facile pour les cotitulaires d’accéder à leur part ...

6 décembre 2022

Les épiceries se défendent de profiter de l'inflation pour augmenter les prix

Les dirigeants de grandes chaînes d'épiceries canadiennes contestent les accusations selon lesquelles ils profitent de l'inflation pour augmenter leurs propres bénéfices. Des dirigeants de Loblaw et d'Empire ont témoigné lundi devant le comité de l'agriculture et de l'agroalimentaire de la Chambre des communes dans le cadre de son étude sur ...