Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Allier productivité et économie circulaire

Plus de 21 M$ accordés à l'entreprise O-I Canada

durée 16h00
29 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le gouvernement du Québec attribue 21,17 millions de dollars à O-I Canada, une entreprise spécialisée dans la fabrication de contenants de verre, afin d’appuyer un projet d’acquisition d’équipements évalué à 69,8 millions de dollars. En tout, 326 emplois seront ainsi consolidés dans la région de Montréal.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce aujourd’hui en compagnie du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

L’aide financière comprend un prêt de 19,17 millions de dollars accordé par le biais d’Investissement Québec en vertu du programme ESSOR ainsi qu’une subvention de 2 millions de dollars versée par l’entremise de RECYC-QUÉBEC. Elle permettra à l’entreprise de moderniser son usine grâce à la réfection d’un four et à l’acquisition d’autres équipements, dont trois machines de formage.

« Avec ses nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie, O-I Canada va continuer de jouer un rôle important dans l’économie circulaire du verre au Québec. Grâce à la gestion locale du verre, nous réduirons nos émissions de gaz à effet de serre en plus de consolider des emplois de qualité. Un bel exemple de projet où l’environnement nourrit l’économie ! », commente Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional.

« Au Québec, on travaille fort pour que la seule matière à se retrouver dans nos sites d’enfouissement soit le résidu ultime. En recyclant du verre pour fabriquer plusieurs sortes de contenants destinés à l’industrie des boissons et spiritueux et de l’alimentation, O-I Canada est un maillon important de notre système de gestion des matières résiduelles. Alors que la consigne des contenants de boissons prêtes à boire sera élargie à l’automne 2023, les travaux en cours chez O-I Canada arrivent à point nommé. Je suis fier que le gouvernement du Québec s’y associe. Bon succès à l’entreprise ! », mentionne Benoit Charette ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval.

« L’amélioration de la performance du recyclage du verre au Québec passe par la création de nouveaux débouchés à forte valeur ajoutée pour cette matière. Depuis 2015, RECYC-QUÉBEC travaille de concert avec un ensemble de parties prenantes pour stimuler la recherche et le développement et soutenir des projets novateurs comme celui d’O-I Canada. Des initiatives comme celle-ci nous rapprochent de notre objectif ultime d’un Québec sans gaspillage. », ajoute Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC.

« Cet investissement arrive à un moment critique dans les ambitions du Canada liées à une économie plus circulaire. Nous avons une longue histoire d’emballages en verre innovants au Québec, et la modernisation résultant de cet investissement permettra d’en recycler davantage. Cela entraînera une réduction des déchets et des émissions de gaz à effet de serre, en plus de favoriser une économie circulaire pour le verre recyclé, laquelle agira comme un moteur pour l’élargissement du système québécois de consigne des contenants de boissons. », conclut Tim Connors, directeur général – Amérique du Nord d’O-I Canada.

Faits saillants :

Filiale de l’entreprise américaine O-I Glass, un chef de file mondial de la production et du recyclage de produits en verre, O-I Canada fabrique une gamme diversifiée de contenants de verre destinés aux industries de la bière, des boissons alcoolisées, des vins et spiritueux et de l’alimentation.

Le programme ESSOR vise à appuyer, dans une perspective d’accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d’emplois et de développement durable, les projets d’investissement réalisés au Québec. Il appuie les entreprises, en particulier celles du secteur manufacturier, afin qu’elles puissent notamment investir dans des équipements et des technologies de pointe en vue d’améliorer leur compétitivité.

Le Programme de soutien au développement du réemploi et du recyclage des contenants de boissons au Québec vise à soutenir financièrement des projets qui permettent de réemployer, de conditionner ou de recycler les contenants de boissons qui sont mis sur le marché et récupérés au Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 mai 2024

Essence: un accès amélioré aux prix quotidiens à compter du 21 juin

La Régie de l'énergie du Québec entreprend une première phase d'amélioration de ses outils de surveillance des prix de l'essence, pour mieux renseigner les consommateurs du Québec, a-t-on fait savoir mercredi, par voie de communiqué de presse. En effet, l'organisme implante présentement de nouvelles fonctionnalités à son site web qui seront ...

22 mai 2024

Célébration de l’audace et 
de l’entrepreneuriat au Cégep de Saint-Jérôme

Le Quartier général de l’audace (QGDA) du Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ) a accueilli le tout premier Gala entrepreneurial présenté par Desjardins. Cet événement inaugural a été une célébration de l'esprit d'entreprise, de la créativité et de l'audace au sein de la communauté étudiante du CSTJ. Réalisé grâce à la généreuse contribution de la ...

22 mai 2024

Les 130 syndiqués de l'usine de Safran à Mirabel déclenchent une grève de 24 heures

Les quelque 130 syndiqués qui travaillent pour le géant français de l'aéronautique Safran à son usine de Mirabel ont déclenché une grève de 24 heures pour dénoncer la «stagnation» des négociations concernant le renouvellement de leur convention collective. Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Safran, affilié à la CSN, a fait ...