Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Nouveau contrat valide pour cinq ans

Une entente de principe évite le lock-out d'Airbus à Mirabel

durée 10h00
2 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Mirabel évitera finalement le lock-out. Mercredi, les salariés d'Airbus Canada ont voté en faveur d'une nouvelle mouture de l'entente de principe à 77,14%, a annoncé l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA).

Selon le syndicat, environ 81% des 1300 travailleurs du site de Mirabel ont pris part au vote, le quatrième depuis le début des négociations, qui a eu lieu de 5h à 20h.

Le nouveau contrat de travail sera valide pour une durée de cinq ans.

Cette nouvelle entente inclut les modifications proposées par le conciliateur de la Direction générale des relations de travail, qui avait été requis par le syndicat la semaine dernière.

«Malgré le résultat favorable, cette négociation a généré beaucoup de frustration, il en restera des cicatrices et l’employeur va avoir des choses à réparer dans les prochains mois pour ramener un bon climat de travail», a écrit Éric Rancourt, le porte-parole à la table de négociation, dans un communiqué.

Le 23 avril, les membres de l'AIMTA, affiliée à la FTQ, avaient rejeté dans une proportion de 68% l'entente de principe qui était intervenue entre les parties, le 12 avril. Deux autres offres patronales avaient été rejetées auparavant.

Plusieurs points étaient en litige entre Airbus et les membres du syndicat: les horaires de travail, la sécurité d'emploi, l'impartition, les salaires et l'ancienneté, avait rapporté le syndicat.

La nouvelle entente concède des augmentations salariales de 8%, 3%, 4%, 4% et 4% par année, qui s’appliqueront de façon rétroactive à compter du 2 décembre 2023. De plus, elle comprend une augmentation de la rémunération différée de 1,35 $ à 1,45 $ par heure travaillée.

L'accès à une couverture ne se fera plus après 36 mois, mais après seulement six mois de travail. Des améliorations portant sur les primes, les vacances ainsi que la cadence de travail figurent aussi dans l'entente.

Le président de la section locale 712, Christian Bertrand, a admis que «bien que le contrat ne comprenne aucun recul au niveau salarial, nos membres auraient apprécié plus d’ouverture de l’employeur sur les horaires et la conciliation travail-famille».

Airbus, de son côté, restait préoccupé par le fait que le programme des avions A220, construits à Mirabel, ne soit pas encore rentabilisé.

Le contrat de travail des employés d'Airbus Canada à Mirabel était arrivé à échéance le 1er décembre 2023.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

L'industrie aérienne canadienne sous la loupe concernant les prix et la concentration

Le Bureau de la concurrence affirme que la concentration du marché, les prix et le nombre croissant de plaintes des clients alimentent son étude sur l'industrie aérienne canadienne. Le régulateur souligne que deux sociétés aériennes continuent de dominer le ciel tandis que de nouvelles compagnies aériennes semblent avoir du mal à entrer sur le ...

23 mai 2024

Essence: un accès amélioré aux prix quotidiens à compter du 21 juin

La Régie de l'énergie du Québec entreprend une première phase d'amélioration de ses outils de surveillance des prix de l'essence, pour mieux renseigner les consommateurs du Québec, a-t-on fait savoir mercredi, par voie de communiqué de presse. En effet, l'organisme implante présentement de nouvelles fonctionnalités à son site web qui seront ...

22 mai 2024

Célébration de l’audace et 
de l’entrepreneuriat au Cégep de Saint-Jérôme

Le Quartier général de l’audace (QGDA) du Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ) a accueilli le tout premier Gala entrepreneurial présenté par Desjardins. Cet événement inaugural a été une célébration de l'esprit d'entreprise, de la créativité et de l'audace au sein de la communauté étudiante du CSTJ. Réalisé grâce à la généreuse contribution de la ...