Publicité

11 janvier 2020 - 06:00

Du 15 au 26 janvier au centre d'exposition

L'abstrait à l'honneur dans une exposition de Jolic à Blainville

Par Salle des nouvelles

Du 15 au 26 janvier, le centre d’exposition de Blainville accueille l’artiste Jolic. Les œuvres présentées sont des toiles composées de couleurs, formes, lignes et mouvements qui laissent toute la place à l’imagination des visiteurs. Ceux-ci pourront d’ailleurs admirer l’une des toiles exposées en choisissant l’orientation de cette dernière grâce à son cadre pivotant.

Autodidacte, Jolic (Louise Jolicoeur) peint instinctivement des compositions abstraites en puisant l'inspiration en soi « où les couleurs de mes émotions se font complices des taches qui se créent sur la toile », comme elle le décrit. Sa démarche artistique est purement dirigée vers le colorisme, le clair-obscur et le repos visuel, choisis précisément pour créer le déséquilibre des espaces qui donne un sens à sa composition. Pour en savoir plus sur l’artiste et son travail.

Les visiteurs pourront prendre le thé et discuter en toute simplicité avec l’artiste à l’occasion de la rencontre Art-Thé, qui aura lieu le samedi 18 janvier, de 11 h à 15 h.

Programmation double au centre d’exposition

Les visiteurs pourront par la même occasion découvrir l’exposition Ensemble contre le génocide : comprendre, questionner, prévenir. Avec des témoignages et de rares archives, cette exposition identifie les similitudes et différences de quatre génocides : arménien, cambodgien, des Tutsis du Rwanda et l’Holocauste (Shoah).

Horaires (entrée libre):
Du mercredi au vendredi, de 13 h à 17 h et samedi et dimanche, de 10 h à 16 h. Pour de plus amples informations, consulter le site de la Ville de Blainville.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.