Publicité

11 août 2020 - 06:00

Vie citoyenne

Terrebonne accueille ce soir le retour du cinéma en plein air

Par Salle des nouvelles

La Ville de Terrebonne a annoncé récemment, dans le cadre de Pop ton été, le retour du cinéma en plein air. En effet, le plus récent décret du gouvernement permet maintenant la tenue d’activités réunissant un maximum de 250 personnes.
 
« Nous sommes heureux d’ajouter cinq soirées cinéma à notre programmation culturelle de l’été », a déclaré le maire Marc-André Plante. « Nous demandons bien sûr aux participants de respecter les consignes sanitaires en vigueur afin d’assurer le bon déroulement de l’activité. »
 
Pour chacune des soirées, la capacité maximale du site est de 250 personnes. L’admission se fera à compter de 19 h 45 selon le principe "premier arrivé, premier servi".
 

Les citoyens doivent apporter leur chaise et leur masque ou couvre-visage, obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus pour accéder au bloc sanitaire. Dans celui-ci, un enfant et un adulte seront admis à la fois. Enfin, en tout temps, deux mètres de distance devront être respectés entre chaque famille.

Une programmation familiale

Cinq soirées sont prévues au mois d’août :

  • Ce mardi 11 août : Playmobil : le film, au parc Louis-Gilles-Ouimet
  • Jeudi 13 août : Royal Corgi, au parc André-Guérard
  • Mardi 18 août : Jouer avec le feu, au parc Pierre-Laporte
  • Jeudi 20 août : Dora et la cité perdue, au parc Saint-Sacrement
  • Mardi 25 août : Espions incognito, au parc Laurier

L'arrivée est possible à partir de 19 h 45. Le film débutera au coucher du soleil. Il est conseillé d'apporter sa chaise; aucune ne sera fournie. En cas de pluie, la soirée sera annulée. L’annonce se fera sur le site Web de la Ville et sur la page Facebook. Pour plus de détails: https://www.ville.terrebonne.qc.ca/evenement/pop

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.