Publicité

31 janvier 2021 - 07:00

Il est encore temps de participer au spectacle des Immortels

Mise au point sur l'offre de spectacles gratuits à Saint-Eustache

Par Salle des nouvelles

Suivant une publication en lien avec une arnaque quant à des inscriptions frauduleuses pour assister à des spectacles gratuits, la Ville de Saint-Eustache tient à rassurer les citoyens.

En effet, les spectacles diffusés virtuellement depuis la salle Desjardins du Centre d’art La petite église auront lieu comme convenu et sont offerts gratuitement. Pour assister aux spectacles, il suffit de consulter l'évènement désiré sur le site Web de la Ville de Saint-Eustache : saint-eustache.ca/evenements, et suivre le lien fourni pour obtenir un billet virtuel sur le site lepointdevente.com. En aucun cas les citoyens ne doivent fournir des coordonnées bancaires pour les spectacles gratuits.

Les personnes déjà inscrites aux spectacles ont reçu un lien sécurisé qui leur permettra d’assister aux évènements dans le confort de leur foyer.

Pour ces spectacles, tout comme pour les prochains qui seront annoncés ultérieurement, les citoyens sont invités à s’inscrire exclusivement via le site Web officiel de la Ville de Saint-Eustache ou celui du Centre d’art La petite église où les évènements virtuels sont annoncés.

Il est encore temps de participer au spectacle des Immortels

Bien que le spectacle de Damien Robitaille (12 février) soit déjà complet, des billets sont toujours disponibles pour le spectacle des Immortels (5 février), mettant en vedette les grands classiques de la chanson française, tels que Dalida, Joe Dassin, Gilbert Bécaud, Johnny Hallyday et Édit Piaf. Pour les détails, et vous procurer un billet virtuel, cliquez ici Les Immortels.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.